Cette fois-ci, Belges et Français seront dans le camp d’en face

25 des 46 joueurs belges ou français auront un (ex-)équipier chez l’adversaire, demain.

Lecaillon Stéphane
Cette fois-ci, Belges et Français seront dans le camp d’en face
©EFE
Comme c’est souvent le cas dans ce type d’affiche, pas mal de joueurs belges ou français, adversaires demain, sont équipiers en clubs tout le reste de la saison, voire amis hors des terrains. Ils seront moins nombreux que lors de la demi-finale du Mondial 2018, où il y avait...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Coupe du Monde