Joueur le plus utilisé et marteau du Cholo: Carrasco, le facteur X de l'Atletico Madrid

Yannick Carrasco aura un rôle clé à jouer contre l'AC Milan ce mercredi soir en Ligue des champions.

Joueur le plus utilisé et marteau du Cholo: Carrasco, le facteur X de l'Atletico Madrid
©BELGA

80e minute, Carrasco s'empare du ballon côté gauche. Il fixe son défenseur avec une double touchette soyeuse. S'emballe dans une roulette pour éliminer son défenseur avant de tenter sa chance. Malheureusement pour le Diable, sa tentative touche le filet latéral. Mais cette action en dit long sur la confiance actuelle du Rojiblanco.

Si son solo n'a pas abouti, le Diable rouge ne s'est pas résigné contre Osasuna ce samedi. Et il est tout de même parvenu à offrir la passe décisive quelques minutes plus tard pour le seul but de la rencontre. Lui, l'ancien paria devenu lieutenant de Simeone. Pas un mince exploit. Surtout lorsque l'on connaît les exigences du Chlo pour les tâches défensives.

C'est bien simple: il est le joueur de champ le plus utilisé par l'Argentin depuis le début de saison. Avec 1301 minutes de jeu, il devance des joueurs comme Hermoso, Koke ou Luis Suarez. Cette semaine, Marca a été dithyrambique à propos du couteau suisse: "Carrasco, le marteau du Cholo", titre le quotidien madrilène. "Peu d'opérations ont été aussi réussies lors du mercato de janvier que le retour de Carrasco de son périple asiatique. Depuis février 2020, il ne cesse de gagner en importance aux yeux du Chlo", précisent nos confrères.

Une polyvalence appréciée

Effectivement, il a fait du flanc gauche madrilène son jardin. Qu'il soit placé en piston dans un 3-4-2-1 ou comme un véritable ailier dans un 4-1-4-1, Carrasco a été déterminant dans le titre de l'Atletico la saison dernière. La différence avec le Carrasco 1.0 est qu'il ne rechigne plus à faire les efforts défensifs. "On ne pourra jamais reprocher à Carrasco son travail dans les deux domaines (Ndlr offensif et défensif)", estime Marca.

Et cette saison ne déroge pas à la dernière. Même s'il a encore démontré ce week-end qu'au plus il se rapproche de la surface, au mieux il se sent. Comme le prouve sa heatmap contre Osasuna réalisée par le quotidien espagnol. Éblouissant, il a effectué 29 de ses 42 passes dans le dernier tiers, a délivré 8 centres et réalisé 10 actions dans la surface adverse. En tout, il a généré 5 actions de goals et tenté 4 tirs au but. Des statistiques impressionnantes.

Joueur le plus utilisé et marteau du Cholo: Carrasco, le facteur X de l'Atletico Madrid
©D.R.

Problème: Diego Simeone ne jure par ce système que lorsqu'il évolue face à une opposition dite plus faible. Lors de ce genre de rencontres, il poste Hermoso derrière lui. Ce qui libère l'ancien Monégasque et lui permet de jouer plus haut sur l'échiquier des Colchoneros.

Ce mercredi, le Chlo devrait utiliser une tactique plus prudente face à l'AC Milan. Et retrouver son 3-4-2-1 qui restreint son piston offensivement. Comme face à Liverpool où le Belge de 28 ans a été éteint, comme toute son équipe, à Anfield Road.

Troisième derrière les Reds (12 points) et Porto (5 pts), l'Atletico (4 pts) est dos au mur pour la qualification. Contre Zlatan and co, Carrasco aura un rôle clé à jouer. Car en cas de défaite, ils pourraient se trouver bon derniers. Tandis qu'une victoire leur offrirait une belle finale contre les Portugais lors de la prochaine rencontre. Carrasco sait ce qu'il lui reste à faire.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be