"La rénovation du Roi Baudouin au point mort": la génération dorée ne jouera certainement jamais dans un stade de leur niveau

Annoncée en grande pompe en 2019, la rénovation totale du stade Roi Baudouin semble, trois ans plus tard, au point mort.

Belga
"La rénovation du Roi Baudouin au point mort": la génération dorée ne jouera certainement jamais dans un stade de leur niveau
©BELGA

Selon le journal Het Laatste Nieuws, l'idée de transformer l'antre des Diables Rouges en "Golden Generation Arena" a été abandonnée en raison du manque de financement du gouvernement. L'Union belge de football est restée floue à ce sujet. "Nous concernant, il n'y a aucune nouvelle. Nous ne pouvons rien annoncer", a déclaré l'URBSFA. Le projet, qui fait référence à la brillante génération des Diables Rouges, devait donner une nouvelle jeunesse à une enceinte bruxelloise vieillissante et peu pratique. Pour financer les 180 à 200 millions d'euros estimés afin de le réaliser, les initiateurs comptaient sur des fonds publics. Toujours selon le quotidien néerlandophone, le projet serait "dans une impasse jusqu'aux élections de 2024". De plus, aucun cabinet d'architectes n'a été choisi et aucune étude environnementale n'a été menée, ajoute HLN.

"Cette rénovation est un projet à long terme et l'URBSFA n'est pas responsable de son financement. La décision appartient au monde politique", a expliqué Pierre Cornez, porte-parole de la fédération belge.

Cette problématique n'a pas empêché l'URBSFA de se porter candidate à l'organisation du Final Four de la Ligue des Nations en juin 2023. Si le dossier belge est choisi, les matches seront joués au stade Roi Baudouin et à Sclessin, le stade du Standard. Pour améliorer le confort général du stade bruxellois, Het Laatste Nieuws affirme que la Ville de Bruxelles serait prête à débloquer une enveloppe de 2,5 millions d'euros pour remplacer les sièges, construire de nouveaux vestiaires et rénover l'espace dévolu à la presse.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be