"La Belgique danse au rythme d'Hazard": la presse espagnole enthousiaste à l'idée de revoir ce Eden au Real

Eden Hazard a été titularisé trois fois en quatre rencontres avec la Belgique en Ligue des nations.

Dire qu'on l'aurait totalement retrouvé serait exagéré. Mais Eden Hazard est sur la bonne voie. Celle d'un retour qui doit le mener vers le niveau qui aurait toujours dû être le sien au vu de ses qualités. Lors de ce dernier rassemblement avec les Diables, le Brainois a joué 195 minutes de jeu sur 360. Soit plus de la moitié du temps de jeu possible lors de ses trois titularisations.

Premier constat: il ne s'est pas blessé. Une réelle bonne nouvelle. Deuxième: il doit encore trouver du rythme. Clairement, il ne possède pas encore ce coup de reins qui pouvait lui permettre de prendre le dessus sur ses adversaires. Du moins pas sur la durée. Mais lors de ses deux rencontres face à la Pologne, il a montré qu'il pouvait encore rendre de fier service.

Lors du match aller, il distribue un caviar pour Kevin De Bruyne afin de prendre l'avantage. Tandis qu'au match retour, son appel sans ballon a permis à Tielemans d'adresser un centre parfait à Batshuayi. Même s'il n'est officiellement pas décisif sur cette seconde action, son apport a été réel.

Ce que les Espagnols ont bien remarqué. En effet, sur son site internet, AS a été plutôt élogieux envers notre Diable rouge. "La Belgique danse au rythme d'Eden Hazard" , titrent nos confrères. " La pause internationale a peut-être été une oasis dans le désert pour Hazard, qui depuis trois saisons n'est plus que l'ombre du joueur qu'il était. Le Belge a montré au cours de ces quatre matchs de la Ligue des Nations que cette oasis est toujours un grand lac et qu'il n'a pas perdu son sens du football" , précise le journal. "Pendant l'heure où il était sur le terrain, Hazard s'est fortement impliqué dans le jeu. Le 'madridista' était actif, demandait le ballon à chaque fois qu'il le pouvait et montrait du cran quand il le fallait."

De quoi croire au retour du capitaine de la Belgique? Pour certains commentateurs flamands, la route est encore longue. "Dès le premier entraînement, il va falloir montrer qu'il veut et doit jouer. Et prouver qu'il est meilleur que Vinicius. Une mission qui sera très, très difficile. S'il a un peu d'honneur et beaucoup de motivation, il y arrivera" , a annoncé Marc Degryse sur le plateau de "Deviltime". Jan Mulder, lui aussi présent, était d'accord avec l'ancien international. "Il va devoir se battre contre tout le monde pour récupérer sa place. S'il ne fait pas les efforts qu'il faut, il n'aura aucune chance."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be