Martinez: "C’est encore plus satisfaisant de gagner comme ça"

Martinez n’a pas boudé son plaisir : il a aimé la réaction de son équipe et le match qu’elle a livré "avec personnalité".

Stéphane Lecaillon
Poland v Belgium UEFA Nations League 14/06/2022
©Photo News

Il y avait peut-être à redire sur la fin du match de son équipe, mais Roberto Martinez n’a pas boudé son plaisir. Et il a tiré un bilan très positif de cette dernière rencontre, d’autant plus lorsqu’il a vu les scores d’autres cadors européens comme l’Italie ou l’Angleterre.

Roberto Martinez, quelle différence avec la prestation de samedi au pays de Galles…

"C’est un tout autre match, un tout autre moment, aussi. L’équipe a été nettement plus incisive, s’est créé beaucoup plus d’occasions de but. On pensait que la Pologne prendrait le contrôle devant ce stade rempli, comme elle l’a fait sur les dix dernières minutes, donc on est content d’avoir maîtrisé de la sorte. Quand on voit qu’on se crée sept corners, 18 occasions, qu’on a 66 % de possession… C’est une grosse performance, on a montré de la personnalité, même s’il y a la déception de ne pas avoir mis le deuxième but. C’est encore plus satisfaisant de gagner de la sorte qu’avec une victoire facile. On a eu une bonne réaction après samedi."

Avec quel sentiment partez-vous en vacances ?

"Celui d’avoir emmagasiné beaucoup d’informations durant ce rassemblement. C’est un pas de plus vers la Coupe du monde. On a eu deux résultats positifs et d’autres qui ont fait mal. On a passé en revue beaucoup de joueurs, ce sera un boulot difficile de choisir pour le Mondial, mais j’ai apprécié l’investissement de ceux que j’ai vus."

Est-ce que Dendoncker en défenseur droit et Alderweireld au centre représentent une option claire pour vous ?

"Oui, ça doit l’être. On prend des décisions en tant que coach, mais c’est aux joueurs à mettre ça en œuvre. J’ai voulu voir le même trio défensif à l’œuvre à plusieurs reprises et, ce mardi, contre un numéro 9 incroyable, ils ont bien contrôlé la situation. C’est une grosse option pour la Coupe du monde, oui."

Quel est le message pour ceux qui n’ont pas joué une minute comme Faes et Januzaj ?

"Ils font partie de l’équipe nationale mais il y a deux niveaux : il faut impressionner pour être repris, puis à nouveau pour vous retrouver sur la pelouse. Mais Faes sera là les dix prochaines années, j’en suis sûr. Januzaj a un talent fou, mais il faut toutes les qualités pour jouer. Il doit continuer à travailler."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be