Thomas Meunier et Deborah Panzokou se sont mariés à Bastogne (VIDEO)

Axel Witsel, Sébastien Grandjean, Anthony Moris et Guillaume François ont assisté au mariage du Diable rouge.

Thierry Lefevre

Le parvis de l’église décennale Saint-Pierre de Bastogne était en ébullition samedi en fin de matinée. Depuis quelques jours, l’annonce du mariage de Thomas Meunier et sa compagne Deborah Panzokou s’était répandu dans la ville qui a vu grandir cette dernière. Les voisins avaient aussi vu des camions investir l’endroit pour la décorer de belle manière, le blanc étant bien sûr la couleur unique mis en place.

Bien avant 11 h 30, une voiture allemande noire venait se garer à quelques mètres de la grande porte de l'église. Qui s'y cachait ? Plus d'une centaine de personnes se massaient derrière les barrières avec un grand soleil, mais aussi une petite bise qui rafraichissait. Les balcons étaient également ouverts : une animation offerte aux voisins. La police veillait à garder un petit périmètre à l'entrée. Les invités arrivent plic-ploc. Le jeu des "spectateurs" était de tenter de reconnaitre ceux-ci. "Nous, on vient surtout pour voir les robes", avoue une dame.

Les GSM étaient en mains pour tenter de prendre la photo qui immortaliserait le moment. Le monde du football était bien sûr au rendez-vous : Anthony Moris, Guillaume François, les Luxembourgeois de l’Union, l’entraîneur Sébastien Grandjean et puis Axel Witsel a eu droit à une salve d’applaudissements lorsqu’il est sorti de sa voiture de sport, accompagné par son épouse Rafaëlla Szabo, dont la robe échancrée verte ne laissait pas le public de marbre.

Les camionnettes aux vitres teintées amenaient les derniers convives. 12 h 05. Cela bougeait dans la voiture noire. C’est bien Thomas Meunier qui en est sorti. À nouveau une salve d’applaudissement. Le gamin de Lavacherie lâchait un petit geste de salutation en toute discrétion. Cinq minutes plus tard, une Rolls Royce blanche s’arrêtait. Après quelques instants, Deborah Panzokou en est sortie avec une superbe robe blanche et un voile sur le visage, un visage qui semblait quelque peu crispé pour ce grand jour.

Les cloches de l’église s’en donnaient alors à cœur joie. Si le public s’évaporait quelques instants après l’entrée dans l’église des derniers invités, il était de retour pour une sortie d’office tout en fleurs. Le sourire gagnait alors le couple pour reprendre la route dans la superbe voiture britannique. Direction le château de Mirwart pour la suite des festivités et sans doute quelques jours de repos pour le couple avant de reprendre la saison sportive.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be