L'arrivée de Lukaku imminente: ce qu'il manque pour que le transfert se finalise

Le retour de Romelu Lukaku se confirme.

G.J.
L'arrivée de Lukaku imminente: ce qu'il manque pour que le transfert se finalise
©AFP

En Angleterre comme en Italie, le doute existe peu: Romelu Lukaku va bel et bien faire son retour à l'Inter Milan. Tout s'est accéléré les derniers jours. Au point que certaines sources avaient même affirmé que le colosse signerait en fin de semaine dernière. Ce qui n'a pas été possible.

Ce lundi matin, le joueur fait encore la une de la Gazzetta dello Sport. Le quotidien italien explique pourquoi le deal n'a pas encore pu se faire. Selon eux, tout comme Sky Sports, la différence entre l'offre et la demande n'est que de 5 millions d'euros. En effet, Chelsea veut récupérer 10 millions d'euros pour lâcher son attaquant pendant une année. Tandis que l'Inter ne veut en dépenser que la moitié.

Sky affirme même que Bepe Marotta "n'est pas pressé" dans les négociations. Même si le dirigeant italien souhaite effectivement faire revenir le numéro neuf au bercail. Dans une interview sur Rai Radio 1, il a déjà annoncé que l'officialisation ne se ferait pas aujourd'hui. "Aujourd'hui, nous n'annoncerons pas Romelu Lukaku", a-t-il commencé. "C'est une grosse possibilité qu'il signe chez nous. Mais nous ne pouvons pas aller à l'extrême et faire n'importe quoi financièrement. "Nous avons le devoir de construire une équipe compétitive tout en respectant nos limites budgétaires. Nous devons faire baisser le niveau des salaires", a-t-il ajouté.

Ce dimanche, le journaliste Fabrizio Romano a aussi affirmé que "les pourparlers étaient en phase finale." L'Inter attend juste que "les propriétaires donnent le feu vert". Ce lundi, il a annoncé que les pourparlers étaient toujours en cours et que l'Inter espère finaliser le transfert le plus vite possible.

Ariel Jacobs: "A l'Inter, il devra à nouveau faire ses preuves"

La Gazzetta a également interrogé celui qui a lancé Big Rom' à Anderlecht. En 2008-2009, l'ancien coach des Mauves avait effectivement fait jouer Big Rom'. Le début d'une carrière exceptionnelle. "Je pense qu'il a dû se passer quelque chose à Chelsea que nous ne connaissons pas", a commencé le retraité.

Selon lui, un retour en arrière comporte toujours un risque. "A l'Inter, il devra à nouveau faire ses preuves", estime-t-il à nos confrères. "Romelu devra repartir de zéro à l'Inter. Il doit prouver qu'il est de retour. Il faut donc d'abord regagner la relation avec les fans et un attaquant ne peut le faire que d'une seule manière : marquer des buts. Si Romelu revient et marque à chaque match, tout sera plus facile. Mais c'est un grand défi pour lui : il doit faire ses preuves, tant à l'entraînement qu'en match" confirme-t-il.

Sous ses ordres, Lukaku a inscrit 41 buts et offert 18 passes décisives en 98 rencontres. Ariel Jacobs sait donc de quoi est capable le meilleur buteur de l'histoire des Diables. Même si la pression sera énorme. "Les fans vont attendre beaucoup de lui. Tout est entre ses mains. Romelu a besoin de se sentir aimé et dans aucune autre équipe il n'a eu le même sentiment qu'à Milan."

Selon Jacobs, cette dernière saison en Angleterre a dû refroidir pas mal de clubs. "Je pense qu'il revient aussi parce qu'il n'a pas beaucoup d'autres opportunités. Avec tout ce que Chelsea a dépensé pour lui et le salaire élevé qu'il touche, il est conscient que les chances de bouger sont minces. J'ai l'impression que l'Inter est la seule solution possible pour lui, surtout après une année décevante", a-t-il conclu.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be