Witsel doit déjà chercher un plan B

La situation salariale de l’Atlético Madrid coince l’arrivée du Diable rouge qui avait pourtant un accord verbal.

Witsel doit déjà chercher un plan B
©BELGA

Les experts-comptables de l’Atlético Madrid sont-ils tombés sur la tête ? Comment ont-ils pu oublier ce détail - qui est bien plus que cela - lors des négociations avec Axel Witsel ? Difficile à comprendre mais l’accablant constat saute aujourd’hui à la figure des Colchoneros : dans l’état actuel des choses, le Liégeois ne pourra pas signer le contrat qui l’attendait (1 an + 1 an en option).

La faute au fair-play financier imposé par la Liga. Ou plutôt à l’incapacité de l’Atlético de respecter cette règle. Comme 13 autres clubs professionnels espagnols, les Rojiblancos présentent une masse salariale excédentaire au plafond imposé.

Cette limite est calculée sur base des revenus (de droits TV, de publicités, de billetterie…), des dépenses structurelles et du remboursement de la dette attendue tout au long de la saison. Pour l'Atlético, un montant d'environ 165 millions € est prévu, mais le club dépasserait cette somme de près de 100 millions €, selon El Partidazo de COPE.

Conséquence : le salaire d’Axel Witsel ne peut pas s’accumuler. Et le club de Yannick Carrasco n’a d’autre choix que de vendre des joueurs pour entrer dans les clous. La principale cible serait Antoine Griezmann qui prend à lui seul 33 millions € nets de salaire annuel.

Une solution serait de le renvoyer à Barcelone, où il est en réalité prêté pour encore une saison. Une possibilité qui s’avère déjà compliquée contractuellement selon le média espagnol qui a révélé ces problèmes. D’autant que le club devrait vendre d’autres éléments pour se rapprocher de son plafond salarial.

Witsel, qui se retrouvera officiellement sans club ce 1er juillet après son départ du Borussia Dortmund, se retrouve donc dans le flou total alors qu’il pensait que tout était réglé. Nul doute que le téléphone de son agent chauffera dans les prochains jours. Les autres clubs intéressés, dont l’Olympique de Marseille, profiteront assurément de cet imbroglio total pour convaincre le Diable avec de vraies garanties.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be