Eden Hazard: l'espoir est permis mais la prudence doit primer

Le Diable rouge et le Real disputent, ce mercredi soir, leur premier match officiel de la saison. Le début d'un renouveau pour le Brainois ? Peut-être. Ou peut-être pas.

Eden Hazard: l'espoir est permis mais la prudence doit primer
©Belga
N'allez pas croire que ces lignes sont écrites à l'encre d'un scepticisme digne des observateurs les plus défaitistes. Elles ne sont que le reflet de la prudence de celui qui ne veut pas être déçu une énième fois.

Eden Hazard ne s'est pas contenté d'être l'idole de toute une génération d'amoureux du ballon rond, il a aussi redonné le goût du football à certains qui l'avaient perdu, quelle qu'en soit la raison. Qu'on soit tombé sous le charme du Brainois à ses débuts à Lille, à son arrivée en équipe nationale ou lors de son explosion à Chelsea, on a tous en mémoire cet indéfinissable frisson qu'il procurait sur chacune de ses prises de balle.

Après trois premières saisons pourries au Real Madrid, on a aujourd'hui appris à soigner notre addiction aux dribbles de notre chouchou. Non sans mal. Car à plusieurs reprises, son retour en forme a été annoncé. Mais les déceptions s'enchainaient, entre les rechutes et les passages sur le banc. La plus dure à avaler fut celle du 27 juin 2021, lorsqu'il avait réalisé son meilleur match des trois dernières années face au Portugal, en huitième de finale de l'Euro... avant de sortir sur blessure à la 87e minute.

S'il semble aujourd'hui...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité