Des tensions entre Wout Faes et Reims: le Diable veut partir mais le club se montre trop gourmand

Après deux saisons pleines en Champagne, le défenseur veut passer un palier mais son club se montre très gourmand.

La Rédaction
Des tensions entre Wout Faes et Reims: le Diable veut partir mais le club se montre trop gourmand
©BELGA

En deux saisons, Wout Faes s'est hissé au rang de titulaire indiscutable au Stade de Reims. Mais cette saison, le défenseur veut franchir un nouveau palier dans sa carrière, lui qui avait quitté la Belgique et Ostende pour tenter sa chance en Ligue 1 en 2020. S'il a reçu un bon de sortie de la part de Reims en cas de belle offre, le club se montre très gourmand, dissuadant les différents clubs intéressés.

Le club rémois a déjà réalisé un gros mercato avec la vente de Hugo Ekitike au PSG (d'un montant pouvant atteindre les 36 millions) et n'est donc plus dans l'obligation de vendre pour renflouer ses caisses. Selon le journal L'Équipe, la direction rémoise a donc fixé la barre à 15 millions d'euros pour laisser partir le Diable rouge cet été. "Une somme élevée qui peut en partie s'expliquer par la marge de progression de Faes, ses performances stables, une propension à ne pas se blesser et son nouveau statut d'international depuis le 8 juin, face à la Pologne (6-1), en Ligue des nations", précise le quotidien français.

Un montant qui semble néanmoins trop élevé pour la plupart des clubs intéressés puisque très peu d'entre eux se sont clairement positionnés à l'heure actuelle. À l'exception de Torino. Selon plusieurs sources italiennes, le club de la Botte aurait proposé jusqu'à 12 millions d'euros, bonus compris pour tenter de récupérer Faes. Si Reims affirme ne jamais avoir reçu une telle offre, selon nos confrères, le défenseur aurait très mal pris le refus de sa direction de négocier à ce prix, "au point de solliciter un entretien avec le président, Jean-Pierre Caillot, afin de lui faire part de son désarroi et lui affirmer sa volonté de partir de l'autre côté des Alpes", explique encore nos confrères.

Mais entre temps et au vu des demandes (trop) gourmandes du club champenois, Torino a trouvé une alternative à Faes en la personne du Néerlandais Perr Schuurs (Ajax), recruté pour 9,5 millions.

La relation entre Wout Faes et ses dirigeants se serait donc dégradée ces derniers jours, la direction rémoise se montrant inflexible et refusant toujours de négocier en-dessous de 15 millions d'euros. De son côté, le Diable s'entraîne normalement avec le groupe, mais espère toujours quitter le club d'ici à la fin du mercato, ce qui explique qu'il n'était pas sur la feuille de match pour la rencontre face à Clermont.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be