Temps de jeu problématique, utilisation sur le terrain, sorties en boite de nuit : Roberto Martinez évoque le cas Eden Hazard à 50 jours du Mondial

Roberto Martinez ne sait pas encore quel rôle aura Eden Hazard au sein de la sélection belge lors de la Coupe du monde au Qatar.

B. Pi.
Temps de jeu problématique, utilisation sur le terrain, sorties en boite de nuit : Roberto Martinez évoque le cas Eden Hazard à 50 jours du Mondial
©BELGA

Dans cinquante jours, la Belgique sera en ébullition. Nous serons le 23 novembre 2022 et la pression commencera à monter puisque les Diables de Roberto Martinez affronteront le Canada sur le coup de 20 heures, heure belge.

Cinquante jours, c'est aussi le temps qu'il reste à Roberto Martinez pour préparer son équipe. Si certains de ses joueurs affichent un état de forme impeccable, comme notamment Kevin De Bruyne pour ne citer que lui, d'autres joueurs suscitent des interrogations. Et pas n'importe qui. Parmi eux, Eden Hazard.

Alors que Carlo Ancelotti voyait en lui la doublure de Karim Benzema au Real Madrid, le Diable s'est retrouvé barré par d'autres joueurs en l'absence du Français. Et Maintenant qu'El Nueve est de retour au sein de l'effectif madrilène, Eden Hazard risque bien d'avoir un temps de jeu famélique durant les prochaines semaines.

Et cela va poser problème à Roberto Martinez. Ce dernier s'est confié à nos confrères de la RTBF et a évoqué le cas Eden Hazard. "On fera le point sur sa situation à l'approche de la Coupe du Monde, et on verra quel rôle on pourra lui confier. Eden Hazard est toujours un joueur très important pour l'équipe nationale, c'est sûr à 100%. Son expérience, son influence sur les adversaires, sa capacité à éliminer un homme, à créer le danger... Dans ce profil, il est selon moi l'un des meilleurs du monde. Toujours à l'heure actuelle."

L'entraineur catalan espère toutefois retrouver un Eden Hazard bien en jambes, en novembre prochain. "Sa situation peut énormément évoluer au cours des cinq prochaines semaines. Tout le monde est au courant de sa situation : Eden n'a plus enchaîné les matches depuis très longtemps, et cela a des conséquences. Il faut désormais se demander s'il peut encore jouer 90 minutes, ou sept matches dans un laps de temps très court", poursuit-il auprès de nos confrères.

Roberto Martinez a également confié avoir une vision différente de celle de Carlo Ancelotti à propos du grand frère de la fratrie Hazard. "Moi, je ne le vois pas comme un faux N.9, ou comme un joueur qui peut débuter dans une position centrale. Je le vois comme quelqu'un qui doit jouer à gauche et rentrer dans le jeu. C'est comme ça qu'on voit le meilleur Eden. Je ne le vois pas non plus comme un joker, qui peut faire la différence en venant du banc. Son style de jeu, c'est le contraire : c'est un joueur qui doit prendre le rythme du match en main, dès le début de la rencontre. On se fréquente depuis six ans, on sait exactement ce qu'on peut attendre de lui."

Le sélectionneur national est également revenu sur la petite polémique au sujet du Brainois. Aperçu en boîte de nuit à deux jours de Pays-Bas - Belgique, le capitaine des Diables avait reçu une pluie de reproches en Espagne. "Eden a un rôle important à jouer au sein de l'équipe, en tant que personne mais aussi en tant que capitaine. On fait confiance à nos joueurs, et il avait l'autorisation de passer du temps en famille ou avec ses amis. Il y a une histoire très claire derrière cela, mais je ne vais pas en parler en public, ce sera géré en interne. Je n'aimerais pas que cela se répète, mais il y a des raisons à cette histoire."

Coupe du Monde

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be