”Certains ne veulent plus être là”, “Hazard n’est plus un joueur de foot”: Daniel Riolo cartonne encore les Diables rouges

Daniel Riolo n’a pas épargné les Diables rouges après leur défaite face au Maroc.

DOHA, QATAR - NOVEMBER 27 :  Tielemans Youri midfielder of Belgium, Hazard Eden forward of Belgium & Mertens Dries forward of Belgium during the FIFA World Cup Qatar 2022 Group F match between Belgium and Morocco at the Al Thumama Stadium on November 27, 2022 in Doha, Qatar, 27/11/2022 ( Photo by Vincent Kalut / Photo News
( Photo by Vincent Kalut / Photo News ©VKA

Une vraie claque. Voilà comment on pourrait résumer la défaite des Diables rouges contre le Maroc ce dimanche. Des cadres en manque d’inspiration, peu d’occasions franches, un entraîneur à court d’idées et une ambiance bien morose… Difficile de trouver des motifs de satisfaction.

“Sans doute que l’attaque était trop vieille aussi” : le cynisme de Vertonghen sous-entend des fissures dans le groupe

Si la victoire contre le Canada avait inquiété, la défaite face aux Lions de l’Atlas plombe encore un peu plus les regards extérieurs vers les Diables. Et il ne faut pas compter sur Daniel Riolo pour apporter de la nuance. Déjà très critique après le Canada, le chroniqueur de RMC Sport en a remis une couche. “Je crois que certains n’ont plus envie de jouer”, a-t-il commencé. “Des joueurs ne veulent pas être là. Ils ne veulent plus évoluer les uns avec les autres. C’est ça qui est très étonnant.”

Pour le chroniqueur, la Belgique est une équipe malade. Et le capitaine symbolise cet état de fait. “Lorsque je vois Eden Hazard arriver en sélection, être sur le terrain et porter le brassard, c’est quasiment incompréhensible. Tout simplement parce qu’il ne fait plus rien. Cela fait longtemps qu’il n’est plus un joueur de foot. Que l’équipe bâtisse encore autour de lui n’a presque pas de sens.” Le joueur du Real Madrid a joué environ une heure contre le Maroc. A l’image de l’équipe, il n’était pas flamboyant. Mais il était loin d’être le plus mauvais sur le terrain. Ce qui, selon Riolo, veut certainement dire beaucoup de choses.

Courtois, Meunier ou… Martinez : à qui la faute sur le coup franc ? “On avait vu que les Belges étaient trop confiants”

Ensuite, le journaliste est revenu sur la défense vieillissante. Selon lui, le problème est général. “On remet la faute sur les vieillots en défense. Très bien. Mais pour moi, c’est toute l’équipe qui est en fin de vie. Il ne se passe plus rien.”

Sans le nommer, le journaliste a également tancé Roberto Martinez. “On ne comprend plus rien à cette équipe. Aucun nouveau joueur n’a réellement été testé. Il n’y a aucun mix entre la jeunesse et les anciens. Auparavant, la Belgique était intéressante à regarder. Aujourd’hui, on ne comprend plus rien au projet de jeu. J’ai pris le match que j’ai vu ce dimanche comme une punition méritée. Comme le gars qui travaille mal à l’école et qui, forcément, se prend une punition au bout du compte. Et ils l’ont prise. Les Marocains sont arrivés et la Belgique est au piquet !”, a-t-il conclu.

Gilles Favard en remet une couche avec les Diables rouges et Meunier : “Les Belges vont rentrer chez eux et manger des frites”

On penserait presque que les Diables sont déjà éliminés. Pourtant, une victoire face aux Croates les qualifierait pour les huitièmes de finale. Mais pour ce faire, l’équipe va devoir se réveiller. En espérant que les critiques venant de l’extérieur pourront souder un groupe qui n’a jamais semblé autant désuni. L’Union fait la force est la devise nationale. Il serait temps de le prouver face à la Croatie ce jeudi.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be