”On n’est pas une génération dorée” : l’énorme déception de Courtois après l’élimination des Diables rouges contre la Croatie

Sans filtre, Thibaut Courtois a été franc à propos de la génération dorée des Diables rouges.

Belgium's goalkeeper #01 Thibaut Courtois (C) and teammates react at the end of the Qatar 2022 World Cup Group F football match between Croatia and Belgium at the Ahmad Bin Ali Stadium in Al-Rayyan, west of Doha on December 1, 2022. (Photo by Alfredo ESTRELLA / AFP)
(Photo by Alfredo ESTRELLA / AFP) ©AFP or licensors

La pilule est difficile à avaler. Mais elle est bien réelle. Ce jeudi, les Diables rouges ont été éliminés après leur meilleure rencontre. Forcément, la déception était énorme dans le clan belge. Et les premiers enseignements sont vite tombés. Roberto Martinez a annoncé qu’il quittait le navire. D’autres, comme Romelu Lukaku, ne se sont pas exprimés publiquement. Sans doute trop déçu d’avoir manqué la qualification de son pied ou de son torse.

Entre élimination prévisible et relève, le Décrassage revient sur la Coupe du monde des Diables rouges (PODCAST)

Fidèle à lui-même, Thibaut Courtois s’est lui présenté devant les caméras. L’un des leaders de cette équipe n’a pas fui ses responsabilités et la déception de cette “génération dorée”. Si on peut encore l’appeler comme tel. “Dorée, c’est difficile à dire”, a estimé le gardien, sans détour.

”Si tu ne gagnes rien… On n’est pas une génération dorée, mais une génération avec beaucoup de talent, des grands joueurs. On a montré en Russie qu’on pouvait bien jouer. Mais lors du dernier Euro et sur ce Mondial, on n’était pas nous-mêmes. C’est un peu dommage. On verra ceux qui partent, ceux qui restent. Il y a déjà des matchs en mars pour se qualifier pour l’Euro”, a-t-il poursuivi sur beIN Sports.

”S’il y a un joueur à ne pas blâmer, c’est bien lui”, “Ces images vont le hanter” : la presse belge pas unanime après l’élimination des Diables rouges

Avec le Danemark ou l’Allemagne, la Belgique est l’une des grandes déceptions du Mondial. Et le joueur de 30 ans en a bien conscience. “Ce n’est pas ce qu’on voulait”, a-t-il poursuivi. “Mais on savait dès le début qu’on allait affronter trois adversaires difficiles. Sur le premier match, contre le Canada (1-0), on a gagné alors qu’on ne méritait peut-être pas de gagner. Sur le deuxième match, le nul aurait été correct (défaite 2-0 contre le Maroc). Aujourd’hui, tu te retrouves dos au mur en jouant contre un bon pays. “

Finalement, les hommes de Roberto Martinez ont montré leur meilleur visage face à l’adversaire le plus coriace sur papier. Pour le gardien, il y avait la place pour se qualifier face à cette Croatie. Mais rien n’a souri aux Diables durant cette rencontre. “On a montré ce qu’on voulait voir, mais on touche les poteaux, le ballon ne voulait pas entrer… C’est le foot. On a tout fait pour gagner. C’est sur le deuxième match qu’on n’a pas fait ce qu’on devait faire.”

Comme il nous l’a annoncé, il n’est pas question pour Thibaut Courtois de tirer sa révérence en équipe nationale. Quoi qu’il arrive, il sera donc là pour la prochaine Coupe du monde. De quoi espérer gagner un trophée avec l’héritage de cette sélection qu’il n’estimera "dorée" que quand elle aura gagné un trophée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be