Lukaku n'a plus qu'un seul objectif: être de retour à 100% et prouver sa valeur à l'Inter Milan

Romelu Lukaku sait qu'il sera très attendu.

Belgium's forward #09 Romelu Lukaku reacts to a missed chance during the Qatar 2022 World Cup Group F football match between Croatia and Belgium at the Ahmad Bin Ali Stadium in Al-Rayyan, west of Doha on December 1, 2022. (Photo by JACK GUEZ / AFP)
(Photo by JACK GUEZ / AFP) ©AFP or licensors

Les derniers jours ont été très douloureux pour Romelu Lukaku. Et pour cause. L'attaquant devait être le sauveur de la nation. Par manque de rythme (ou d'adresse selon les mauvaises langues), il a finalement été l'anti-héros de la rencontre face à la Croatie. Un déchirement qu'il risque de garder longtemps dans un coin de sa tête.

Plusieurs observateurs et la majorité des médias ne l'ont pas blâmé pour ses deux grosses occasions manquées. Dans un sens, il a apporté plus en 45 minutes que l'ensemble des joueurs offensifs durant les trois rencontres au Qatar. Mais il va devoir se montrer solide face aux critiques. Big Rom' est assez grand et costaud mentalement pour savoir qu'il aurait pu faire mieux. En témoignent ses larmes ou le coup qu'il a donné pour briser un plexiglas qui n'avait rien demandé.

Lukaku veut écourter ses vacances

Comme tout le monde le sait, Romelu Lukaku est un compétiteur. Une fois la Belgique éliminée, il voulait retrouver directement ses coéquipiers intéristes, partis en stage à Malte. Mais la Gazzetta dello Sport annonce aujourd'hui qu'en accord avec Simone Inzaghi et le staff, il devrait profiter de quelques jours de congé. Initialement, il avait droit à dix jours. Vu son insistance de regagner le groupe, il va écourter ses vacances pour revenir plus rapidement. "Il aurait aimé se remettre directement dans le bain. Objectif: mieux se préparer et reprendre le championnat en force. Mais en parlant avec le club et le staff médical, il a convenu qu'après tous les sacrifices consentis pour revenir de sa double blessure à la cuisse gauche, il vaudrait mieux un repos 'actif'", précise le journal imprimés sur pages roses.

Bilan et perspectives des Diables rouges avec Alex Teklak : “Le futur coach ? Il y a un entraîneur qui rassemble beaucoup de qualités”

Une information qui signifie deux choses: Lukaku a encore faim et il a besoin de se vider la tête. On peut le comprendre. Plus que tous les autres dans le groupe de Martinez, il avait envie de participer à la Coupe du monde. Il a donné tout ce qu'il avait pour revenir à temps. En oubliant parfois de se ménager physiquement et mentalement. Il s'était mis tellement de pression pour ce match face à la Croatie que la nervosité a peut-être pris le pas sur la lucidité. Un petit break devrait donc lui faire le plus grand bien.

Redevenir le King de Milan et de la Serie A

Une nouvelle fois, il va devoir faire taire ses détracteurs. Un vrai fil rouge dans sa carrière. A priori débarrassé de ses pépins physiques, Big Rom aura à cœur de retrouver son meilleur niveau. Deux raisons expliquent cet état d'esprit. Premièrement, l'échec de la Coupe du monde. Deuxièmement, sa première partie de saison ratée. Depuis son retour fracassant, il n'a disputé que six rencontres pour deux buts avec les Nerazzurri. Peu. Trop peu au goût des hautes sphères intéristes.

Lukaku doit retrouver son trône en Serie A.
Lukaku doit retrouver son trône en Serie A. ©Photo News

Pour Tutto Mercato, l'avenir de Big Rom' va se jouer lors de ses six prochains mois. Actuellement, toutes les parties s'accordent à dire que ce prêt est un échec. La valeur du joueur descend en flèche ce qui ne plaît pas à Chelsea, le club à qui il appartient. D'autant plus que les Blues payent toujours une grande partie de son imposant salaire. De son côté, l'Inter s'acquitte du reste de ses émoluments et a également mis de l'argent sur la table pour faire revenir un attaquant qui ne performe pas. Une situation qui pousse les dirigeants italiens à revoir leur copie selon les médias locaux.

Un marché "secret" existe pour renouveler le prêt. Mais l'Inter refuse d'aller trop vite. Les dirigeants veulent attendre de voir comment Lukaku va revenir avant de passer à l'action. Toujours selon la presse transalpine, une future réunion est prévue entre la direction des deux clubs pour évoquer le cas Denzel Dumfries. Les Londoniens seraient très intéressés par le profil du Batave qui cartonne à la Coupe du monde. On peut supposer que le cas Lukaku sera certainement abordé. Pour convaincre tout ce beau monde, Lukaku va devoir éviter les blessures et enchaîner les performances. D'autant plus qu'il n'a jamais caché son envie de rester à Milan.

La bonne nouvelle est que Simone Inzaghi compte plus que jamais sur lui. Edin Dzeko a très bien réussi l'intérim avec 9 goals en 21 matchs. Mais le Diable rouge a la préférence sur le Bosniaque dans la tête du coach. Pour que Romelu redevienne Lukaku, un programme spécifique va lui être attribué. Il reste encore quatre semaines avant la première rencontre face au Napoli (4 janvier). Un duel qui sera très important pour les Intéristes face au leader de la Serie A. Le meilleur buteur de l'histoire des Diables va tout d'abord peaufiner sa condition physique en jouant progressivement lors des matchs amicaux prévus contre le Betis, la Reggina et Sassuolo. L'objectif sera simple: éviter une potentielle rechute et reprendre de la confiance. Car l'Inter aura bien besoin du vrai Big Rom' pour rattraper les onze points qui le séparent des hommes de Luciano Spalletti.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be