La retraite internationale de Hazard vue depuis Tubize: ”Eden, c’est un moteur pour tout le club”

Didier Couvreur, coordinateur à Tubize, a joué avec le papa et vu les quatre enfants grandir.

Hatim, Riyad et Elyess traversent dès que possible la chaussée qui sépare leur école au club de Tubize.
Hatim, Riyad et Elyess traversent dès que possible la chaussée qui sépare leur école au club de Tubize.
À Braine-le-Comte, il reste encore le terrain qui a vu grandir Eden Hazard. Quelques entraînements y sont toujours dispensés. Mais, le club a fusionné il y a un an avec le matricule de Tubize pour donner naissance au Royale Union Tubize-Braine (RUTB). À 14h, sur le terrain situé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité