Roberto Martinez en contact avec la fédération portugaise

L’ancien sélectionneur des Diables fait partie des favoris à la succession de Fernando Santos.

Louis Janssen
 Roberto Martinez est resté positif jusqu’au dernier coup de sifflet de son dernier match.
Au Portugal, Martinez aurait un énorme réservoir de talent à sa disposition. ©BELGA

Il n’a cessé de le répéter à la fin du mois de décembre : par respect pour l’Union belge, Roberto Martinez ne parlerait pas de son avenir avant le 1er janvier 2023. La dernière semaine a dû être agitée chez l’Espagnol qui, malgré une Coupe du monde manquée avec la Belgique, garde la cote. D’après nos confrères du Nieuwsblad, l’ex-sélectionneur des Diables fait partie des candidats pour reprendre les rênes de la sélection portugaise.

Martinez serait charmé par l’intérêt ibérique, bien qu’Everton pense toujours à lui ou encore que la Pologne a noté son nom sur leur shortlist. D’après les médias portugais, relayés par HNB, des négociations sont en cours. Le Catalan signerait un contrat jusqu’à la Coupe du monde 2026, disputée aux États-Unis, au Canada et au Mexique. Il succéderait à Fernando Santos, qui a quitté la tête de la sélection après l’élimination du Portugal en quart de finale au Qatar.

Comme avec les Diables, Martinez aurait un énorme réservoir de talent à sa disposition. Sans compter que, d’après la presse locale, Cristiano Ronaldo ne penserait pas encore à prendre sa retraite internationale, malgré le fait qu’il réside désormais en Arabie saoudite.

Du côté de la fédération belge, les candidatures peuvent encore être déposées jusqu’au 10 janvier.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be