Adnan Januzaj revient dans la lumière. Le 22 novembre dernier, il réalisait l’un de ses meilleurs matchs de la saison face à… Cadix. Des dribbles déroutants et un splendide assist (son dernier en date) sur l’unique but (0-1) : l’ailier était l’homme de la situation pour un sixième succès de rang.

Ce soir-là, la Real Sociedad pointait au sommet de la Liga, à égalité avec l’Atlético Madrid. Mais cette rencontre marquait aussi la fin de cette superbe dynamique et le début de la dégringolade jusqu’à la 6e place. Onze matchs : six partages, quatre défaites et une seule victoire se sont ensuivis. Avec un bilan cauchemardesque de 9 points sur 33.

Pas une seule fois en deux mois et demi l’équipe d’Imanol Alguacil n’est parvenue à inscrire plus de deux buts dans la même rencontre. Coïncidence ou non, cette série allait de pair avec l’absence d’Adnan Januzaj. D’abord remis sur le banc, il a manqué quatre rencontres à cause d’une blessure avant de faire trois timides sorties de banc en ce mois de janvier (31 minutes en 3 matchs).

Jusqu’à ce 7 février. Nouvelle titularisation et nouvelle excellente prestation du Belge, qui a donné une passe décisive millimétrée sur le troisième but des siens. Avec chacun un doublé, Oyarzabal et Isak sont les deux artisans de ce sursaut mais Januzaj a clairement marqué des points grâce à ses éclairs de génie. Pourvu que ça dure…