"Je juge cela intolérable, même si Monsieur Wijnants m'avait jusqu'à présent paru plutôt sympathique"


DWORP "Les Hollandais sont comme cela. Vous leur donnez la main et ils vous arrachent tout le bras..." Inutile de préciser que l'attaque portée dans la presse flamande à Dick Advocaat par Herman Wijnants, dans des termes frisant la xénophobie, a été peu appréciée par l'intéressé...

"En tant que manager de Westerlo, Monsieur Wijnants peut dire tout ce qu'il veut", a-t-il reconnu lundi au Château Gravenhof de Dworp (Tourneppe). "Mais ce membre du comité exécutif de l'Union Belge ne peut en revanche tenir des propos contredisant celui-ci. Je juge cela intolérable, même si Monsieur Wijnants m'avait jusqu'à présent paru plutôt sympathique. Je ne sais pas comment va maintenant évoluer notre relation, mais c'est clair qu'il m'a déçu. C'est aussi son droit de ne pas aimer les Hollandais, mais si j'en crois ce qu'on m'a rapporté, cela ne l'empêche pas de faire beaucoup d'affaires avec eux..."
Enfin Dick Advocaat a tenu à relativiser l'importance de sa présence au tirage au sort des groupes éliminatoires de l'Euro-2012, le 7 février à Varsovie.

"J'ai lu qu'il serait inadmissible que le sélectionneur belge ne soit pas présent à la cérémonie", a-t-il amèrement rapporté. "Ok, j'y serai. Mais permettez moi quand même de vous dire que cela n'a en réalité aucune espèce d'importance que Dick Advocaat soit ou non présent dans la salle. Ce qui compte, c'est d'avoir son mot à dire lors de la réunion où le calendrier est établi. Et personne n'a jusqu'à présent exigé que j'y participe..."

© La Dernière Heure 2009