L'entraîneur des Diables Rouges, récemment engagé par l'AZ Alkmaar pour succéder à Ronald Koeman, a profité d'un passage chez nous pour rassurer quant à ses objectifs

Stijnen: Dick Advocaat devrait quitter les Diables Rouges

Advocaat: l’effet mitigé


ALKMAAR Dick Advocaat est en Belgique. Il a en effet donné rendez-vous à quelques journalistes du côté de Dworp (Tourneppe) ce lundi en début d'après-midi. Sans doute au moins en partie pour tenter de calmer le jeu après la vive polémique suscitée par la casquette d'AZ Alkmaar qu'il a accepté de porter au-dessus de celle des Diables Rouges...

"Une tempête qui va vite s'apaiser", a-t-il cependant déjà assuré aux Pays-Bas. "Certains n'ont à mon sens pas pris assez de recul pour commenter la situation. Mais je crois finalement qu'ils craignent surtout de me voir quitter le navire belge à la première escale. Je tiens donc à dire haut et fort que je n'en ai absolument aucune intention. Personne ne doit s'inquiéter. J'irai jusqu'au bout de ma mission. Sinon je ne l'aurais pas acceptée..."

Aucun Diable Rouge ne figurait en deuxième mi-temps dans l'équipe championne des Pays-Bas qui s'est inclinée sur le fil (1-0) au PSV Eindhoven samedi. "J'ai dû remplacer Pocognoli parce qu'il était blessé", se défend Dick Advocaat. "Et Moussa (Dembelé, ndlr) était malheureusement suspendu..."

Le nouveau coach d'AZ ne conteste nullement le succès du PSV, mais a apprécié la combativité de son équipe. "Avec cette mentalité on ne tardera pas à enfiler les victoires", prévient-il. "On aurait même déjà pris un point samedi sans l'exclusion (la 6-ème d'un joueur d'AZ cette saison, ndlr) de Mounir El Hamdaoui. J'étais un peu fâché sur l'arbitre Pieter Vink, mais à part cela il a été très bon..."

© La Dernière Heure 2009