"Il ne voulait plus entendre parler de l'équipe nationale et de son staff technique", s'étonne le coach

Advocaat: "J'irai au bout de ma mission en Belgique..."

Stijnen: Advocaat devrait quitter les Diables Rouges


DWORP Dick Advocaat, qui avait invité quelques journalistes au Château Gravenhof de Dworp (Tourneppe) lundi après-midi, n'a à cette occasion pas éludé la question relative aux critiques virulentes de Stijn Stijnen à son endroit.
"Il ne voulait plus entendre parler de l'équipe nationale et de son staff technique", s'étonna en effet le coach néerlandais des Diables Rouges. "Or voilà qu'il aborde lui même le sujet (dimanche soir à la VRT au cours de l'émission Sportweekend).

"C'est évidemment son droit car en Belgique, comme aux Pays-Bas, chacun est libre de dire ce qu'il pense. Tant mieux, mais cela m'oblige quand même à préciser certaines choses, voire à les rectifier. D'abord Stijnen faisait partie des trois gardiens que je comptais sélectionner et à ce titre, avait autant de chances que les deux autres d'être ou plutôt de rester le titulaire. Il devait simplement me prouver qu'il était le meilleur, comme tous les autres joueurs dans chaque ligne. Ensuite ce n'est pas à cause d'AZ, ni de mon manque de motivation, que les Diables ne joueront qu'une seule fois d'ici le 1-er mai (le 3 mars contre un adversaire à désigner qui pourrait être l'Algérie, ndlr).

Il n'y a tout simplement qu'une seule date autorisée par l'UEFA pour organiser des matches amicaux durant cette période. Cela m'arrangerait de pouvoir en disputer d'autres, mais ce n'est pas possible. Bref Stijnen dit n'importe quoi. Sans doute parce qu'il est frustré de ne plus être international. Même si c'était son propre choix...", conclut Dick Advocaat.

© La Dernière Heure 2009