Diables Rouges Toby Alderweireld a eu du mal à recharger ses batteries, mais il y est parvenu.

Cela faisait exactement une semaine que Toby Alderweireld avait perdu la finale de la Ligue des Champions. "Cette semaine-ci, j’ai eu du mal à digérer la défaite" , dit le défenseur de Tottenham. "Quand on perd une finale de Ligue des Champions, on veut rentrer en famille et ne pas voir de football pendant quelques semaines. Mais après quelques jours, j’ai tourné le bouton et j’ai rechargé une avant-dernière fois mes batteries. Il est temps que la saison soit finie."

Alderweireld a joué un match mature, comme il le fait toujours. "Il faut prendre tous les matchs au sérieux. On savait que le Kazakhstan avait battu l’Écosse 3-0, et notre défaite 5-2 en Suisse était un bon avertissement. Mais on a bien entamé le match, et on a facilement gagné. On a essayé de marquer plus de buts, mais on n’y est pas parvenus. En seconde mi-temps, tout le monde voulait marquer son petit but, et on a donc négligé un peu l’organisation, mais le Kazakhstan n’a pas été dangereux."

Avec neuf sur neuf, la qualification ne peut plus échapper aux Diables. Alderweireld : "On ne calcule pas trop. On veut terminer la saison avec un six sur six, et puis on part en vacances. La saison a été longue. J’ai joué 65 matchs…"

Un journaliste de Sky voulait savoir s’il serait encore joueur de Tottenham au début de la saison prochaine. "Oui, oui. J’ai encore un contrat, donc je serai là. Après quelques semaines de vacances, j’aurai retrouvé la fraîcheur et l’envie de recommencer la saison à Tottenham."