S'il avait marqué dans ce match le plus important de la saison face à Séville, Romelu Lukaku avait ensuite dévié une frappe non-cadrée dans son propre but. Un autogoal et une défaite qui l'ont miné pendant longtemps, comme l'a confié notre compatriote à la Gazzetta dello Sport ce jeudi: "C'était un moment très difficile pour moi. Pendant quatre jours, je n'ai pas dit un mot". 

Malgré une excellente saison, l'Inter Milan n'a remporté aucun trophée en 2019-2020: "On a été éliminé en demi-finale de Coupe et on a perdu le championnat pour un point. Puis il y a eu cette finale d'Europa League... tu peux accepter la défaite mais à condition d'en tirer les leçons pour progresser".

Lukaku assure d'ailleurs avoir tiré des enseignements de la demi-finale perdue contre la France, au Mondial 2018: "On joue avec plus de grinta. On n'a pas besoin d'avoir la balle constamment. Désormais, on marque même quand on joue moins bien".