Avec 102 buts marqués rien qu'en Premier League, Manchester City a souvent déployé un football champagne cette saison. Avec treize pions et vingt passes décisives (record de PL détenu par Thierry Henry égalé), Kevin de Bruyne a eu une importance centrale dans ce festival offensif. Décisif dans 1/3 des buts de son équipe, il aurait même pu réaliser encore plus d'assists selon Gabriel Jesus.

Sur le site internet du club, le Brésilien a déclaré: "Je pense qu'à chaque match, il peut nous apporter trois ou quatre passes décisives" a-t-il commencé. Avant ensuite d'enchaîner. "Cette saison, nous ratons beaucoup de buts, sinon Kevin De Bruyne aurait 30 passes décisives. Il est tellement bon. Il a tellement de qualités et il regarde toujours les attaquants. C'est tellement bon de jouer avec lui".

D'un point de vue statistique, difficile de donner tort à l'attaquant. En tout, Manchester City a tiré 13,8 fois au goal en championnat par match. Si les Citizens représentent la meilleure attaque du Royaume, ils sont également ceux qui ratent le plus de grosses occasions selon l'application SofaScore.

En tout, Aguero and co ont raté 83 chances nettes. C'est quatorze de plus que Chelsea et 18 du champion Liverpool. Cela démontre deux choses: City n'est pas le plus efficace mais surtout il domine souvent ses adversaires de la tête et des épaules.

Et qui est le joueur qui loupe le plus d'offrandes de ses coéquipiers? Nul autre que Gabriel Jesus avec 24 ratés pour le Brésilien de 23 ans. A noter que l'attaquant à tout de même scoré 14 fois en 21 titularisations et qu'il a réalisé une bonne saison aux côtés de Sergio Aguero. 

Sans surprise, KDB est le joueur qui a créé le plus d'occasions en Premier League avec 33 attaques. Presque le double que son coéquipier Ryad Mahrez qui cale avec 18 occasions. C'est également le Gantois qui réalise le plus de passes clés par matchs avec un ratio de 3,9 (Maddison et Grealish sont à 2,5). En tout, le Diable a été désigné dix fois homme du match. Plus que n'importe qui en Angleterre. Demain, City joue gros sur sa saison et doit terminer le travail face au Real Madrid en C1. A l'aller, KDB et ses coéquipiers avaient gagné 1-2 à Bernabeu.