La vie de footballeur est dure : au lendemain de la naissance de sa fille Suri, Kevin De Bruyne était à Tubize pour un entraînement individuel. Surprise : il était accompagné par Michy Batshuayi, mais pas par Benteke.

De Bruyne ne s’est pas déplacé pour rien : il va débuter contre les Islandais. Tout comme Batshuayi ? Logiquement, oui. Mais Lukaku est tellement indispensable, que tout est possible. Dimata ne sera certainement pas titulaire.

Autre question : Eden Hazard va-t-il recevoir du temps de jeu ? Il est improbable qu’il débute. Et le Real aimerait ne pas le voir jouer du tout. Est-ce que Martinez va aller au bras de fer avec Zidane, comme dans l’affaire Courtois ?

Pour le reste, c’est le flou. En théorie, Castagne ne devrait pas jouer un deuxième match, vu qu’il n’avait pas repris avec l’Atalanta avant de signer à Leicester. Mais est-ce que Meunier (petite lésion musculaire, il y a deux semaines) est prêt ? Vertonghen, lui, semblait avoir une douleur à l’aine en fin de match à Copenhague.

Carrasco ne jouera pas. Il a quitté les Diables "à la demande de son club". L’Union belge n’a pas précisé s’il s’agit de Dalian Yifang, le club chinois auquel il appartient, ou l’Atletico, où il aimerait rester mais son prêt s’est terminé.

Malgré son manque de rythme, Alderweireld est une certitude : il jouera son 100e match.

30e assist pour Mertens, qui menace Eden Hazard (33) et De Bruyne (35)

Les statistiques des Diables rouges commencent à avoir des allures de palmarès d’Eddy Merckx. En battant Chypre en novembre 2019, ils avaient déjà amélioré leur série de victoires consécutives, à savoir 10. Le 0-2 au Danemark est donc le numéro 11. La différence de buts depuis la défaite 5-2 en Suisse : 42 buts pour, 3 contre. Et les joueurs, eux, soignent leurs stats personnelles. Dries Mertens, par exemple, a inscrit son 19e but et distribué son 30e assist. Il s’est légèrement rapproché des numéros 1 et 2 du classement des passes décisives : Kevin De Bruyne (35) et Eden Hazard (33).