On avait quitté Kevin De Bruyne fatigué lors du dernier rassemblement des Diables rouges. Bougon, il n'avait pas hésité à pester contre le calendrier surchargé. "Personne n'écoute les joueurs. On ne parle que d'argent mais des blessures vont arriver" avait-il expliqué. Quelques jours plus tard, le génie gantois s'occasionnait une blessure musculaire. Du coup, Pep Guardiola a dû se passer de lui contre Arsenal (victoire 1-0) et le faire entrer en jeu face à West-Ham (1-1). Point commun entre ces deux rencontres: Manchester City marque très peu. Sans son maître à jouer, les Citizens ne sont pas aussi efficaces et peinent souvent dans le dernier geste.

Ce mardi soir, le Catalan a décidé d'aligner son numéro 17 d'entrée pour la première fois depuis le début du mois. Une chose est sûre, il ne regrettera pas son choix. Avec deux passes décisives, il a une nouvelle fois fait étalage de toutes ses qualités. La majorité des médias anglais l'ont d'ailleurs désigné comme homme du match. C'est le cas d'Eurosport UK: "Le skipper de City a vraiment fait tourner la baraque. Il aura des parties encore meilleures que face à Marseille mais sa qualité de passe est quelque chose que peu de gens possèdent. Et lorsque De Bruyne tire les ficelles, Manchester City ressemble à une machine totalement différente."

Pour le Manchester Evening News, ce retour a fait le plus grand bien au collectif anglais. "Avant même le coup d'envoi, il a tiré les ficelles. Il a montré exactement ce qui manquait à City lors des derniers matchs: des passes clés pour créer des opportunités d'attaque."

Tout est dit. Effectivement, ce n'était pas du tout grand De Bruyne. Le capitaine du soir n'était pas aussi omniprésent que d'habitude. Mais même un KDB diminué apporte quelque chose que les autres n'ont pas: la justesse technique. En plus de ses deux passes décisives, il donne trois passes clés à ses partenaires. Avant la rencontre, Ryad Mahrez a également donné son avis sur le retour du Diable rouge. "C'est l'un des meilleurs joueurs du monde. Il répond toujours présent avec City et nous sommes plus forts quand il est là."

Sans ses deux attaquants de formation blessés (Aguero et Gabriel Jesus), Pep Guardiola a dû bricoler. Il a finalement opté pour Ferran Torres en faux numéro neuf et Raheem Sterling et Phil Foden sur les côtés. KDB avait pour mission d'alimenter tous ces petits formats. Selon la BBC il y a deux grands enseignements de cette rencontre: "Bien que la perte des deux principaux attaquants de City soit un coup dur, ce match a non seulement montré qu'ils pouvaient encore marquer des buts en leur absence, mais aussi et surtout souligné l'importance de De Bruyne. Déjà face à West-Ham, City est devenu plus efficace lorsqu'il est sorti du banc. Contre Marseille, il a de nouveau été le cœur de l'équipe en terminant ce match avec deux passes décisives."

Après un début de championnat poussif, Pep Guardiola doit se réjouir du retour de son maître à jouer. Tout le monde a d'ailleurs retenu son souffle lorsque KDB a hurlé après une faute crapuleuse de Duje Caleta-Car sur le Rouquin. Heureusement, il s'en est finalement tiré sans séquelle.


Avec un petit assist en Premier League, KDB se retrouve largué dans ce classement des passeurs qu'il a l'habitude de dominer. Son plus grand concurrent actuellement se nomme Harry Kane. Avec huit offrandes en six matchs, l'attaquant des Spurs envoie un caviar à l'un de ses partenaires toutes les 66 minutes. Le Diable peut-il rattraper l'attaquant de Tottenham? Pour Jamie Carragher, chroniqueur pour Skysports, il reste le meilleur passeur d'Europe et tout est possible. "Lorsque Kane a réalisé sa passe décisive à West Ham, j'ai dit qu'il était le meilleur passeur au monde. Ensuite, j'ai réfléchi et je me suis dit que j'avais été un peu fort. Qui est le meilleur passeur au monde? Je dirais Kevin De Bruyne. Si KDB est le meilleur, Kane serait son second."

Manchester City accuse déjà un retard de cinq points sur les rivaux Everton et Liverpool. Les Citizens auront donc besoin de KDB pour se replacer en championnat. De son côté, le Diable devra briller pour rejoindre l'attaquant des Spurs en tête des donneurs d'assists. Deux objectifs différents pour une seule quête commune: battre Sheffield United dès ce samedi après midi.