Le but de Christian Benteke aurait pu permettre à Crystal Palace de tenir Arsenal en échec sans une fin de match complètement manquée (deux buts des Gunners dans les arrêts de jeu pour faire 1-3). Qu’importe, l’enjeu de cette rencontre était minime pour les joueurs de Roy Hodgson qui n’ont plus rien à espérer dans cette saison (ils sont 13e). Hormis se faire plaisir.

C’est ce qu’a fait Benteke. En plus de s’être battu sur chaque ballon, l’attaquant de Palace a fait souffrir la défense d’Arsenal : trois tentatives en plus d’une magnifique tête plongeante au bout d’un long coup-franc venu de la gauche du grand rectangle (62e : 1-1).

Une de plus à sa collection. C’est la 32e fois que le buteur d’1,90 m marque avec la tête depuis son arrivée en Premier League. Ce qui lui permet d’entrer dans le top 8 des joueurs les plus efficaces de la tête dans l’histoire du championnat anglais.

Cette saison, c’est aussi la sixième fois (en dix buts marqués) qu’il utilise son front pour faire trembler les filets adverses. Le Belge n’avait d’ailleurs plus marqué autant depuis cinq saisons (15 buts en 2015-2016).

Par ailleurs, Benteke vient de marquer dans quatre matchs consécutifs, ce qui n’était plus arrivé depuis avril 2013. Qui plus est, il a marqué 50 % des buts de son équipe sur les quinze derniers matchs.

À 30 ans, l’ancien joueur de Liverpool et d’Aston Villa a-t-il trouvé une seconde jeunesse ? Sa moyenne d’un but toutes les 181 minutes est en tout cas son troisième meilleur taux sur les huit dernières saisons.