Avec Lenie Onzia et Charlotte Tison, dont les dernières apparitions remontaient à juin 2019 et mars 2020, titulaires à Aix-La-Chapelle face à l'Allemagne, les Red Flames ont bouclé leur tournoi triangulaire avec les deux grands voisins dans le cadre de la candidature conjointe pour l'organisation du Mondial 2027.

Quatre jours après la petite claque face aux championnes d'Europe et vice-championnes d'Europe, les Red Flames se sont bien mieux défendues avec des repositionnements tactiques qui ont mis quelques minutes à se consolider.

Le premier but avec Schüller entre Tison et Cayman dès les premières secondes illustre d'ailleurs ce manque de communication entre Tison et Cayman (pillier offensif repositionnée en back gauche suite l'indisponibilité de Philtjens).

Après un but annulé pour hors jeu de chaque côté à quatre minutes d'intervalle, tous les deux étant limites, la mi-temps s'est soldée sur un bon 1-0.

La deuxième période fut courageuse pour les Red Flames, constamment acculées dans leur camp, qui ont mieux tenu physiquement que jeudi mais qui ont à nouveau montré des limites techniques et d'organisation face à une nation pointée à la 2e place mondiale. 

Technique

Allemagne: Frohms, Heindrich, Hegering (46e Oberdorf), Rauch; Lohmann (46e Dallman), Däbritz (72e Nusken), Bühl (60e Anyomi), Lattwein, Maroszan (72e Popp), Huth (60e Wassmuth), Schüller.

Belgique: Odeurs; Deloose (68e Vangheluwe), Tysiak, Tison, Cayman; Missipo (85e Vanwynsberhe), Onzia (85e Delacauw), Biesmans, De Caigny (85e Eurlings), Wullaert, Minnaert (80e Van Kerckhoven).

Arbitre: M. Van der Helm.

Les buts: 2e Huth (1-0), 55e Schüller (2-0)