Après nos confrères de L'Equipe, ce sont ceux du Parisien qui ont publié une interview du n°10 des Diables rouges.

Forcément proche du PSG, le quotidien francilien a longtemps évoqué le PSG-Real (3-0 en septembre dernier) avec notre compatriote. "On a perdu là-bas, c'est maintenant l'heure de la revanche. C'est surtout à l'ego que cette défaite avait fait mal (...) On veut gagner une 14e Ligue des Champions avant que le PSG ne gagne sa première", explique ainsi le Brainois. Avant d'évoquer le cas Mbappé: "Kylian sera l'un des plus grands joueurs de l'histoire. Je pense qu'il est un niveau au-dessus de moi au même âge, ne serait-ce qu'en matière de statistiques. Il est déjà au top à 20 ans. Si j'aimerais jouer avec lui ? Un joueur de foot rêve toujours de jouer avec les meilleurs. Si demain je peux faire venir Kylian, j'essayerai. Mais ce n'est pas moi qui décide et, en plus, je ne pense pas qu'on me demandera mon avis."

Le Parisien a également abordé la proximité entre la France et le joueur. "J'aurais pu jouer pour l'équipe de France si on avait fait les démarches nécessaires quand j'étais jeune. Mais on n'est même pas allé jusque là. Je n'ai eu aucun choix à faire. On me l'a proposé mais je ne l'ai pas pris au sérieux."

Après la revanche face au PSG, Eden aimerait en prendre une autre... "Ça aurait valeur de symbole de retrouver les Bleus sur notre route. Si on les croise à l'Euro, bien sûr on sera revanchards." Et quand on lui dit que 2020 pourrait être une bonne année pour chasser le Ballon d'or à titre personnel, le cadet des Hazard ne se ferme aucune porte: "Gagner la Ligue des Champions et l'Euro éviterait d'avoir à marquer 60 buts pour être dans la course au Ballon d'or. Sur le papier, ça semble un peu jouable. Mais ça ne dépend pas de moi, mais de mon équipe."