Evidemment, il fut beaucoup question de sa blessure au tendon d'Achille. Des questions que l'ancien standarman a éludé tant bien que mal. "Je vais bien et c'est tout ce que je peux dire, parce qu'on n'est pas là pour parler de moi" a-t-il commencé. Avant de lâcher un peu de lest: "Pour le moment, je vis au jour le jour et je ne me pose pas la question d'une présence à l'Euro. Ce qui compte, c'est que je me rétablisse bien et que je reparte pour trois ou quatre belles années. Mais je vous rassure, je pense encore aux Diables. Il n'est pas question pour moi de prendre une retraite internationale à 32 ans" a-t-il notamment confié à nos confrères de la RTBF.

Une chose est certaine: le médian de Dortmund travaille dur: "J'ai bossé dès 8 heures du matin aujourd'hui, par exemple. Ce n'est pas facile tous les jours mais je puise de l'énergie dans la présence de mes proches."