Le Diable a disputé 45 minutes lors de la rencontre face au Standard ce mardi.

La rencontre amicale entre le Standard et le Borussia Dortmund s'est soldée par un nul vierge. Une prestation plutôt maigre des deux équipes, mais le plus important pour Axel Witsel était de regoûter au terrain après sa blessure occasionnée en fin d'année : "Je suis content d'avoir pu jouer 45 minutes aujourd'hui. J'ai le nez cassé mais avec un masque de protection, il n'y a pas de soucis." D'autant plus que le Liégeois a eu l'occasion d'affronter son club de coeur: "Vous le savez bien, le Standard aura toujours une place spéciale dans mon coeur. Cela fait toujours plaisir de pouvoir jouer contre son ancien club."

Blessé au nez, Witsel a raté les deux dernières rencontres de championnat avant la trêve hivernale, un mal pour un bien pour le milieu de terrain: "Dans mon malheur, j'ai eu de la chance car il ne restait que deux semaines avant les vacances donc je n’ai pas raté grand chose. Je me suis entraîné individuellement mais dès la reprise lors du  premier entraînement j’ai pu reprendre avec le groupe. Je vais encore porter un masque de protection durant trois semaines voire un mois mais cela ne me gène aucunement. Je ne le sens même plus. Et tant mieux puisque les adversaires ne me feront pas de cadeaux, avec ou sans masque de protection."

Pour conclure, Axel Witsel est revenu sur l'information de la journée et le probable départ de Renaud Emond du côté de Nantes : "J'ai appris la nouvelle, cela m'a surpris. D'autant plus qu'il a rendu de bons services à Sclessin, en étant meilleur buteur cette saison. Mais si la direction du Standard a décidé de le vendre, c'est qu'elle avait ses raisons."