Où en serait l'Inter sans Romelu Lukaku? Ce dimanche, le colosse belge a été tout simplement phénoménal. Menée de deux buts, son équipe a profité de ses deux buts et de sa passe décisive pour l'emporter 4-2. Forcément, les médias italiens ont encensé le Diable après sa performance XXL. Le journal sportif de la Gazzetta dello Sport lui laisse une place en première page avec comme titre "BANG BANG Lukaku" en référence à sa célébration. Dans ses pages, le journal désigne évidemment l'attaquant de 27 ans comme l'homme du match avec une cote de 8 sur 10.


Et il n'est pas le seul ! Eurosport Italia aussi a désigné le Diable comme le meilleur homme sur la pelouse. "L'âme, la personnalité, le charisme de son équipe. Il est décisif pour donner la charge du 1-2, marque le 2-2 facilement, inscrit le 3-2 sur un penalty et donne la passe décisive sur le 4-2. Que demander de plus?"


Même son de cloche du côté de Tutto Mercato. "L'Inter est à ses pieds, la Serie A également. Il marque deux buts faciles mais il a également un pied dans les deux autres. Ses épaules sont assez grandes pour contenir l'équipe et ce n'est pas nouveau. Tant qu'il y a Big Rom, il y a de l'espoir !"

Invité sur le Sky Calcio Club, l'ancien joueur de la Lazio Paolo Di Canio, qui avait critiqué Romelu Lukaku par le passé, a également été dithyrambique à propos de l'attaquant. "Il est très bon" a-t-il simplement commencé. "Avec lui, vous commencez d'office avec un but d'avance. Lukaku fait bien jouer l'équipe et tout dépend de lui. Ce n'est pas le meilleur dans les petits espaces mais il est tellement phénoménal dans d'autres domaines. Lukaku devient un réel leader."

Après la rencontre, Romelu a fait du Lukaku lors de son interview d'après match. En leader, il a fait passer un message à ses coéquipiers. "Nous ne sommes pas encore une grande équipe. Ce n'est pas bon d'être dans une telle difficulté car on a vraiment mal joué pendant 60 minutes. Sans malice et sans envie. Heureusement, nous nous sommes réveillés et nous avons gagné. C'est la chose la plus importante." Big Rom est également revenu sur son rôle dans le vestiaire. "Moi leader? Nous avons beaucoup de joueurs importants, je ne suis que l'un des 25 du groupe à vouloir aider cette équipe à gagner. Mais nous devons travailler plus dur parce que nous n'avons pas joué un grand match" a-t-il conclu.

Après le match, Antonio Conte était d'accord avec son joueur qu'il n'a pas manqué de remercier. "Lukaku a dit que nous ne sommes pas encore une grande équipe? J'ai des gars intelligents. Je suis content qu'il ait fait cette évaluation. Nous avons besoin d’une fureur compétitive, d'un réel désir de gagner. Et les adversaires doivent le ressentir. Et nous ne le faisons toujours pas. Mais c’est un groupe sain qui doit cependant le comprendre. Je suis d’accord avec Romelu."

Avec ses deux nouveaux buts, celui que l'on surnomme "Luckiller" dans la Botte en est déjà à 7 buts en autant de rencontres. Cependant, il n'est pas le meilleur buteur de Serie A car Ibrahimovic en a inscrit 10. Ce duel risque d'être serré jusqu'au bout...