Les deux attaquants ont inscrit un but et des points mardi soir à Louvain. Mais Michy Batshuayi et Christian Benteke pouvaient aussi avoir un petit goût de trop peu avant de rentrer se concurrencer à Crystal Palace. Le premier parce qu’il devait espérer marquer plus, le second parce qu’il voulait jouer plus.

C’est Batshuayi qui a commencé le match, confirmant qu’il est toujours la première doublure dans la tête de Roberto Martinez, même si ce n’était que sa cinquième titularisation en 2021. "Je prends une bouffée d’énergie quand je viens en équipe nationale. Parce que c’est très dur pour moi en club."

Il n’est que la doublure de Benteke à Londres. Et rien ne semble évoluer dans le bon sens. Mais il n’a pas peur de voir "Big Ben" lui passer devant aussi chez les Diables. "Le club et l’équipe nationale, c’est différent. Le coach, les équipiers et le système sont différents. Avec les Diables, je ressens une grosse confiance du coach. Confiance que je n’ai pas là-bas (NdlR : à Crystal Palace). Avec Martinez, on se parle souvent, même quand je suis en club. Je me donne à 200 % pour ne pas le décevoir."

Cela n’empêche pas Benteke d’encore y croire, même s’il avait sauté de la liste des 23 à la Coupe du monde 2018 avec Martinez. "Je suis monté au jeu déterminé. C’était un match ou le coach avait dit qu’il ferait tourner. Je savais que c’était l’occasion pour moi de me montrer, de montrer que je suis toujours là et qu’il peut compter sur moi. Mais c’est un peu frustrant de ne pas avoir pu commencer le match. Je m’attendais à avoir plus de temps de jeu", expliquait-il au micro de la RTBF.

Auteur d’un joli but, Benteke n’a pas célébré sa 15e réalisation avec les Diables. "Je suis quelqu’un de peu expressif mais je vous rassure : je suis content de ce but. Je ne le vois pas comme une revanche. Plutôt le fruit de mon travail. Je suis quelqu’un qui n’a jamais été dans une position favorable dernièrement. Il faut respecter le travail de Romelu mais ce match c’était celui où il fallait se montrer. Je suis content, c’est ce que j’ai fait."

Alors, qui derrière Lukaku à l’Euro ?