Le numéro dix des Diables va encore briller dans cet Euro. Voici pourquoi.

La prestation phénoménale d’Eden Hazard va-t-elle se répéter dans cet Euro ou va-t-il rentrer dans le rang ? Pous nous, il n’y a pas de raison de douter : Eden ne va pas en rester là. Et cela pour dix raisons.

1. IL JOUERACHEZ LUI, À LILLE Marc Wilmots l’a souligné dimanche soir : "Eden était hyper motivé à l’idée de jouer chez lui, à Lille." Sa motivation sera encore plus grande vendredi : Hazard va enfin pouvoir jouer dans le stade Pierre Mauroy, sur ses terres d’adoption.

2. LE CHOUCHOU DU PUBLIC BELGE ET FRANÇAIS

À Toulouse, Eden a conquis tout le stade. À Lille, il faut s’attendre à ce que les supporters français et belges l’acclament encore davantage. De quoi lui donner des ailes.

3. IL ASSUME À SA FAÇON SON RÔLE DE CAPITAINE

Marc Wilmots demande à Eden, son nouveau capitaine, de "parler avec ses pieds" et de "prendre ses responsabilités". Il l’a toujours fait dans ce tournoi. Même contre l’Italie, quand l’équipe tournait moins bien, il n’a cessé de demander le ballon et de tenter des choses. Il le fera encore.

4. IL EST IMPERMÉABLEAU STRESS

Après une telle prestation, le numéro dix des Diables va forcément être attendu au tournant. Mais ne comptez pas sur lui pour être paralysé par le stress, bien au contraire : l’une des plus grandes forces d’Eden Hazard est de rester très relax en toutes circonstances.

© Photonews
5. IL A OUVERT SON COMPTEUR DANS UN GRAND TOURNOI

Tous les attaquants le savent : le premier but est le plus dur à mettre ! Eden a attendu 716 minutes pour débloquer son compteur buts dans un grand tournoi. Marc Wilmots lui avait demandé de davantage croire en ses frappes et Hazard s’est exécuté. Il a cadré deux frappes sur trois, ce qu’il n’avait jamais réalisé dans cet Euro.

6. LA FRAÎCHEUR PHYSIQUE

Ce qu’on retient aussi du match de Toulouse, c’est l’impression de fraîcheur qu’a dégagée Hazard. Solide sur ses jambes, tranchant dans ses accélérations et robuste, il a gagné 76 % de ses duels dimanche. On a retrouvé les atouts physiques qui avaient fait de Hazard le meilleur joueur de Premier League la saison dernière.

7. DE PLUS EN PLUS PRÉCIS DEPUIS L’ITALIE

Eden Hazard avait entamé l’Euro, contre l’Italie puis l’IRlande, avec un taux déjà très bon de 86 % de passes réussies. Il est ensuite monté à 88 % contre la Suède puis 90 % face à la Hongrie. Des chiffres exceptionnels pour un joueur offensif qui prend des risques dans ses transmissions.

8. BEAUCOUP DE LIBERTÉ

"Il faut trouver un contexte dans lequel Hazard peut s’exprimer." Marc Wilmots a longtemps cherché, avant de se fixer sur ce 4-2-3-1 durant cet Euro. C’est un système qui convient très bien à Hazard, car plus offensif. Le Diable a plus d’appels, et donc plus de possibilités de passes. Dans ce système, il dispose de beaucoup de liberté, ce qu’il adore.

9. IL N’EST PAS SEUL

Si ce système tourne bien, c’est aussi parce qu’il est équilibré et que Hazard ne doit pas tout faire tout seul. De nombreux autres joueurs offensifs sont capables de percuter. L’adversaire ne peut pas se permettre de faire une prise à deux constante sur Hazard, car ça laisserait trop d’espaces aux autres joueurs offensifs des Diables.

10. DES DÉFENSEURSGALLOIS À SA PORTÉE

Lors des dernières rencontres, le pays de Galles nous a posé des problèmes. Elle a une défense compacte… mais qui n’est pas non plus du niveau de celle des Italiens. Hazard a largement le moyen de la faire voler en éclats. Rendez-vous vendredi pour la confirmation.