"A 13h00, on était proche de la rupture"


BRUXELLES La Belgique, l'Ecosse, la Serbie, la Croatie, le Pays de Galles et la Macédoine sont finalement parvenus à un accord sur la confection du calendrier de qualifications du groupe A pour le Mondial 2014, mercredi au siège de l'Union belge de football (URBSFA). Mais on est passé tout près d'un tirage au sort organisé par la FIFA (Fédération internationale de football).

L'accord entre les six nations est intervenu peu avant 16h30 mais la journée a été riche en rebondissements. "A 13h00, on était proche de la rupture. Puis nous avons repris notre programme pour relancer les négociations et à coups de compromis, nous sommes parvenus à ce calendrier", a déclaré le sélectionner fédéral Georges Leekens. "Quand tout était bloqué, nous avons procédé à une simulation par ordinateur. Tous les pays étaient mécontents, sauf un. Psychologiquement ce moment fut important pour aboutir à un accord. Tout le monde a compris qu'un tirage au sort n'arrangerait personne."

Vers 16h00, Raymond Verheijen, l'assistant coach du sélectionneur du Pays de Galles Gary Speed, a d'ailleurs révélé sur Twitter que les six pays se dirigeaient vers un tirage au sort "parce que la politique avait gâché la fête", avant un revirement de situation de dernière minute.

Quelques minutes plus tard, le calendrier était établi.


© La Dernière Heure 2011