Diables Rouges

Contrairement à la majorité de ses coéquipiers de l'équipe nationale, Yannick Carrasco n'a pas droit à des vacances.

L'ailier des Diables Rouges, monté en fin de rencontre face à l'Ecosse, est retourné en Chine où la Chinese Super League bat son plein. Pourtant, lors de son retour en Belgique, Carrasco a clairement ouvert la porte à un retour: "Cela avance avec mon agent. Le club qui me veut, veut faire le maximum pour m'avoir. Cela me plairait de rentrer. Le foot en Chine ne me déplaît pas, mais au niveau familial, je préfère rentrer en Europe. L'adaptation pour la famille n'a pas été facile. J'espère que les clubs trouveront un arrangement. Les cartes ne sont pas entre mes mains. J'espère que mon club chinois me comprend."

Si Arsenal a manifesté un grand intérêt, une grosse écurie européenne pourrait faire changer le Belge d'avis. En effet, selon Bild, le Bayern Munich, qui veut faire venir Leroy Sané, ferait de Carrasco son plan B. Le club chinois de Carrasco, le Dalian Yifang, a fixé le prix de son N.10 à 30 millions d'euros. Toujours selon Bild, les Bavarois ont également un oeil sur Julian Draxler, qui évolue au PSG.