Kevin De Bruyne s'est arrêté au micro de RTL après la défaite contre l'Italie. L'occasion d'évoquer brièvement un match presque amical: "On a fait de notre mieux mais c'est différent de jouer une petite finale ou une grande finale. C'était surtout une bonne occasion pour certains jeunes de se montrer" a-t-il reconnu. "Je suis content que Charles ait pu débloquer son compteur avec nous, après avoir joué une bonne demi-heure, cela va lui donner confiance pour la suite."

Un peu plus tard, De Bruyne confiera ceci à la presse écrite: "Il ne faut pas oublier que nous sommes juste la Belgique. Beaucoup de joueurs nous manquaient aujourd'hui et on sait que nous n'avons pas 22 "top" joueurs, alors que c'est le cas pour des nations comme la France et l'Italie."

Timothy Castagne n'était pas moins loquace dans l'exercice de l'analyse d'après match: "C'est dommage d'encaisser aussi vite en début de deuxième mi-temps. Jusque-là, on jouait plutôt bien. Ensuite, sur le penalty, je dois peut-être m'abstenir d'aller au contact. On a eu des occasions pour revenir mais on a manqué d'un peu de réussite", regrettait-il. Tout en restant assez critique: "Après, c'est bien d'avoir la mentalité mais il faut maintenant commencer à réussir des résultats contre ces équipes-là. Il nous manque toujours un petit quelque-chose et il va falloir travailler pour éviter que ça se reproduise encore. Le point positif, c'est qu'aujourd'hui on n'a pas arrêté de jouer comme jeudi dernier. A nous de tout donner pour être meilleurs dans treize mois, à la coupe du monde."