L’accident de Timothy Castagne dès le premier match à l’Euro ne l’a pas arrêté. Au mieux, il l’a légèrement freiné dans sa progression. La valeur du Diable n’a jamais été aussi haute (28 millions selon Tran sfermarkt ) et l’intérêt pour sa personne ne décroît pas.

L’ancien de l’Atalanta a toujours une grosse cote en Italie et deux équipes de Serie A se sont penchées sur son dossier : l’Inter Milan et la Juventus. La Vieille Dame cherche une solution rapide au poste d’arrière droit, actuellement occupé par Cuadrado, un ailier de formation.

La direction de la Juve tient Castagne en haute estime et l’a dans le viseur depuis un moment déjà. Une information qui nous a été confirmée par des sources italiennes. L’équipe du Piémont veut absolument renforcer son arrière-garde pour endiguer ses soucis défensifs : dix buts encaissés en sept matchs de Serie A.

La prise d’informations des Italiens est d’autant plus logique que Castagne avait commencé deux des trois dernières rencontres de Premier League sur le banc. Mais il a retrouvé sa place de titulaire face à Crystal Palace ce dimanche, livrant un match plein, surtout défensivement. L’alternance avec Ricardo Peirera alimente une interrogation qui plane depuis que les deux latéraux droits sont de retour à 100 % : qui sera écarté du onze de base ?

Brendan Rodgers a évoqué le sujet dans le quotidien de Leicester : "Ce n’est pas une bataille entre eux deux. Personne dans l’effectif ne jouera tous les matchs car nous avons besoin de fraîcheur pour maintenir notre intensité. Ils joueront certains matchs et d’autres non."

Une demi-explication. La vérité est que Castagne n’a pas pu réaliser la préparation comme prévu vu sa lourde opération au visage. Le manager de l’équipe le préserve encore à l’heure actuelle afin qu’il monte en puissance. Ce à quoi il s’attelle depuis qu’il a repris et lors de chacune de ses apparitions avec son équipe.

Le joueur est flatté par les rumeurs le concernant mais considère ne pas avoir terminé sa mission à Leceister. Sa première saison chez les Foxes a été une réussite avec un premier grand trophée pour l’Arlonais, la FA Cup. Il souhaite toutefois totalement s’imposer dans son club et, de manière plus globale, en Premier League.