À deux jours du déplacement à Ostende (vendredi 20h45), Vincent Kompany avait programmé l’habituelle conférence de presse d’avant-match. Mais les questions ont aussi tourné autour de l’équipe nationale, suite à la décision de Roberto Martinez de reprendre cinq Anderlechtois (Van Crombrugge, Cobbaut, Doku, Verschaeren et Dimata). 
 
"Je l’ai appris après vous, les gars", rigolait le coach du Sporting, pour balayer d’entrée quelques accusations d’influence nées sur les réseaux sociaux. "Je n’ai rien à voir dans cette décision mais je suis content pour les joueurs repris. Pour Dimata, c’est une belle histoire après deux ans de souffrance. Il faut encore l’aborder avec beaucoup de précaution mais je suis heureux pour lui. Pour Doku, c’est la récompense de sa progression des six derniers mois. Les trois autres sont plus régulièrement repris."