Même si le stade ne sera qu’à moitié rempli, les forces de l’ordre sont très présentes au Gazprom Stadium où aura lieu Russie - Belgique. Des dizaines de colonnes d’une centaine de policiers et militaires paradent autour de l’enceinte. Et les contrôles et fouilles de supporters et journalistes n’ont jamais été aussi poussés.