Le transfert d’Axel Witsel vers la Chine sera sans doute le premier à être bouclé. Mais d’autres internationaux pourraient profiter du mois de janvier pour changer d’air. Voici cinq Diables qui ont la bougeotte.


Nicolas Lombaerts, bloqué jusqu'à l'été

Indiscutable depuis son arrivée en 2007, Nicolas Lombaerts découvre cette saison un autre statut, celui de remplaçant. Depuis son arrivée, Mircea Lucescu a trouvé un équilibre avec Criscito et Neto en défense centrale et le Roumain n’a pas pour habitude de bouleverser ses plans alors que le Gantois s’est montré convaincant lorsqu’il a joué (12 apparitions seulement en 26 matches). Et lui qui espérait être libéré pour service rendu par son club a découvert l’intransigeance de ses dirigeants qui ne veulent pas le laisser partir, ce que son président lui a répété en fin d’année. Résultat, le gaucher se prépare à boucler la saison en Russie alors que son profil a suscité les intérêts de Bruges, de Gand ou encore d’Anderlecht. Et le départ de Witsel pourrait augmenter son temps de jeu en libérant une place d’étranger, chaque club étant obligé de débuter les rencontres avec cinq Russes sur le terrain.


Dedryck Boyata, le temps des questions

Dedryck Boyata profite actuellement de quelques jours de repos, la prochaine rencontre du Celtic n’étant prévue que le 22 janvier en Coupe, contre Albion Rovers. La situation du Diable apparaît particulière : d’un côté, ses dirigeants lui ont répété à chaque entrevue qu’ils comptaient sur lui, que ce soit au niveau du board ou du staff technique. De l’autre, son temps de jeu depuis son retour de blessure est très minime puisqu’il n’a disputé qu’un match depuis le mois de mai. Si sa première partie d’année 2016 avait été magnifique, la seconde a été très compliquée. Le défenseur a mis du temps à recouvrir l’intégralité de ses moyens. Et lui qui est à 100 % depuis plusieurs semaines n’aspire qu’à une chose : jouer, pour définitivement reprendre le fil de sa carrière perturbée ces derniers mois.


Koen Casteels, le Werder l’espère

Sa situation est ubuesque. Quand Valérien Ismael a repris Wolfsbourg, sa première décision a consisté à réinstaller dans les buts Diego Benaglio, capitaine relégué sur le banc en début de saison, en lieu et place de Koen Casteels, qui était pourtant le seul motif de satisfaction du début de saison très mièvre des Loups. Résultat, depuis le 22 octobre, le gardien ronge son frein et l’annonce du maintien d’Ismael à son poste jusqu’en fin de saison renforce l’hypothèse du portier sur le départ. Le Werder Brême, qui l’avait accueilli en prêt les six premiers mois de l’année 2015, reste une piste très crédible. Mais elle n’est pas la seule : Naples et la Fiorentina seraient, de sources italiennes, également intéressés par le profil du gardien qui rêve de se relancer pour retrouver la sélection.


Matz Sels, relancé ou prêté

Sa saison a basculé le 24 septembre après un match nul à Aston Villa où il a été enseveli par un violent flot de critiques concernant notamment ses limites dans le jeu aérien, ce qui l’avait poussé à fermer son compte Twitter. De titulaire, Matz Sels est devenu remplaçant, devant se contenter des matches de Coupe. Sa chance réside dans les performances pas forcément convaincantes de Matt Darlow qui lui est préféré depuis. La rencontre de Cup contre Birmingham ce samedi s’annonce riche d’enseignements pour la suite de la saison de l’ancien Gantois. Pour la première fois depuis la reprise, Rafael Benitez peut compter sur ses trois gardiens puisque Rob Elliot a quitté l’infirmerie. L’Espagnol doit désormais trancher et, à défaut de se voir offrir une nouvelle chance, Sels pourrait, s’il est relégué troisième dans la hiérarchie, solliciter son club pour obtenir un prêt, ce qui pourrait intéresser Anderlecht...


Christian Kabasele: il faut patienter

Dans l’esprit de Walter Mazzari, adepte d’une défense centrale à trois éléments, Christian Kabasele apparaît au mieux un quatrième choix derrière Miguel Britos, Sébastian Prödl et Younès Kaboul. Si l’Autrichien et le Français sont parfois trahis par leur physique, que Craig Cathcart ait été titularisé contre Tottenham alors que Britos était suspendu n’est pas forcément un message positif pour Kabasele. 16e temps de jeu de l’équipe, l’ancien Genkois poursuit son apprentissage dans un secteur de jeu que Mazzari souhaite renforcer cet hiver, ce qui complique un éventuel départ qui pourrait, en fonction du recrutement, se dessiner fin du mois.