L'Espagnol a indiqué qu'il voulait quitter Chelsea.

Alors que le mercato entre club anglais a débuté depuis ce mardi, l'un des principaux feuilletons de l'été en Premier League a connu un nouveau rebondissement. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Diego Costa a clairement ouvert la porte à un départ de Chelsea avec une franchise désarmante.

« Je vais être honnête, l'autre jour, Conte m'a envoyé un message me disant qu'il ne comptait pas sur moi la saison prochaine, donc je vais devoir trouver un moyen de partir », a expliqué l'attaquant après la rencontre amicale entre l'Espagne et la Colombien (2-2). « Nous avons une mauvaise relation ». Qui va donc déboucher sur un départ. Il y a quelques semaines, l'Espagnol, 20 buts cette saison en Premier League, avait fermé la porte à la Chine, précisant qu'en cas de départ de Chelsea, il ne se voyait que dans un club « l'Atletico Madrid ». Problème, le TAS a confirmé l'interdiction de recrutement des Colchoneros cet été. Concrètement, le club peut s'attacher le service de nouveaux joueurs mais ne pourra pas les aligner avant le mois de janvier. Interrogé sur la perspective d'opter pour la même décision qu'Arda Turan et Aleix Vidal qui avait rejoint le Barça à l'été 2015 avant de devoir patienter jusqu'en janvier 2016 pour jouer, Diego Costa s'est montré hésitant : « j'aime la vie à Madrid, mais je dois penser à mon futur. C'est compliqué parce que je ne peux pas ne pas jouer pendant 4 ou 5 mois. Il n'y a pas un championnat que je préfère, je veux juste jouer ».

Ce qui ne sera sans doute plus le cas à Chelsea où la cote de Romelu Lukaku est à son plus haut. En début de semaine, l'attaquant avait longuement évoqué son futur. « Je reste calme par rapport à tout cela, mon agent est occupé à négocier, je sais où je jouerai la saison prochaine », avait-il expliqué posément. Comme nous vous le révélions, le Diable reste animé par l'envie de revenir à Chelsea pour reprendre l'histoire où elle s'était arrêtée alors que son agent Mino Raiola privilégie la piste menant à Manchester United où il a placé l'été dernier Paul Pogba, Henrikh Mkhytarian et Zlatan Ibrahimovic. Les tractations s'annoncent tendues entre deux camps dont les relations se sont refroidies depuis les approches des Blues faites à John Stones en 2015 et Everton espère au moins 105 millions pour le Diable. Mais avec l'annonce faite par Diego Costa de la nécessité de son départ, un obstacle, majeur, vient d'être levé.