Il semble bien loin le temps où Christian Kabasele jouait l’invité surprise dans la sélection des Diables rouges pour l’Euro 2016. Rappelé par la suite à sept reprises par Roberto Martinez (mais en ne jouant que deux fois), le défenseur central est désormais hors des plans du sélectionneur depuis trois années. Et il semble peu probable qu’il porte à nouveau le maillot national un jour.

Non pas à cause de ses qualités sportives et humaines qui sont restées indéniables au fil des années. La faute est plutôt à remettre sur trois éléments : la concurrence à son poste (Vertonghen, Alderweireld, Denayer, Boyata), le penchant de Martinez pour l’intégration des jeunes (Theate, Vanheusden ou Bornauw) et surtout son incapacité à enchaîner des matchs de haut niveau depuis deux saisons.

Pour ce dernier point, c’est son physique qui pose essentiellement problème. Comme lorsque son genou l’a écarté des pelouses durant plus de quatre mois au printemps dernier, alors qu’il était sur une excellente dynamique avec Watford en D2 anglaise.

De retour au sein de l’élite cette saison, Kabasele n’est toujours pas épargné. Un problème aux ischios l’a d’abord empêché d’être disponible entre octobre à la fin novembre. Puis, voilà qu’un coup reçu à l’entraînement l’empêchera encore de jouer durant "quelques semaines", a annoncé Watford.

Le joueur de 30 ans, qui n’a disputé que 202 minutes en championnat cette saison, était pourtant sur le point d’effectuer son retour dans le onze. Barré par la concurrence qui s’est installée durant son absence, Kabasele avait une opportunité en or devant lui. William Troost-Ekong et Craig Cathcart n’ont en effet pas vraiment répondu aux attentes ces dernières semaines. Plus particulièrement contre Brentford (défaite 2-1) vendredi dernier.

Le Belge postulait donc pour suppléer l’un des deux habituels titulaires de Claudio Ranieri.

D’autant plus que le calendrier chargé des prochaines semaines nécessite une certaine rotation. Cette nouvelle blessure vient toutefois anéantir les espoirs de Kabasele qui devra probablement attendre 2022 pour retrouver les terrains, et enfin atteindre le bout du tunnel…