La prolongation de contrat de Kylian Mbappé au PSG a sans doute fait de l’ombre à la dernière journée du championnat français. Plusieurs Belges sont désormais fixés sur leur sort.

Clement à quelques secondes d’un accès direct à la C1

Monaco et son coach s’en mordront les doigts. Jusqu’à la sixième minute de temps additionnel, l’ASM était deuxième de Ligue 1. Mais Ignatius Ganago a rendu service à Marseille en profitant du dernier coup franc de la partie pour offrir un point à Lens. Et, par la même occasion, priver Clement d’une dixième victoire de rang. Si l’ancien T1 brugeois aura brillamment guidé Monaco de la 9e à la 3e place, il regrettera de devoir passer par le 3e tour préliminaire pour accéder à la Ligue des champions.

Doku à deux doigts de perdre l’Europa League contre Onana

Alors qu’il n’aura pas fait les affaires de Clement, le temps additionnel aura permis à Jérémy Doku et les siens de décrocher une place en Europa League. Timothy Weah a pensé tenir le but victorieux pour Lille et Amadou Onana (qui a disputé 20 bonnes minutes) à la 88e, mais Serhou Guirassy a sauvé les Bretons deux minutes après la fin du temps réglementaire. Rennes et Doku, qui est monté au jeu au jeu cinq minutes après Onana, terminent 4es et filent directement en Europa League.

Cauchemar pour Sels

La tâche s’annonçait ardue à Marseille. Et le portier a fini par vivre une soirée épouvantable : il a dû se retourner à quatre reprises au Vélodrome. Un temps mêlés à la course à la Ligue des champions, Matz Sels et Strasbourg ne disputeront donc pas l’Europe.

Faes, Busi et Foket renversés par Nice

Si Sels ne jouera aucune compétition continentale, c’est bien parce que Nice a coiffé Strasbourg lors de cette dernière journée. Grâce à un triplé d’Andy Delort contre Reims, les hommes de Christophe Galtier héritent d’une place en barrages pour la Conference League. Pourtant l’équipe de Wout Faes, Maxime Busi et Thomas Foket - tous titulaires - menaient 2-0 à un quart d’heure de la fin.

Denayer privé d’adieux ?

Le défenseur n’a plus joué depuis le 4 avril avec l’OL. Denayer a repris les entraînements après une blessure à la cuisse récemment, mais il ne faisait pas partie de la sélection de Peter Bosz, victorieuse à Clermont. Alors que son contrat expire en juin, il pourrait s’envoler vers d’autres horizons. Sans avoir dit au revoir….