Cela fait maintenant plusieurs mois que les fédérations de football néerlandaise et belge tentent de convaincre le joueur de Leeds. Pascal Struijk, lui, a toujours tenu à garder les portes ouvertes quitte à même refuser une sélection avec les Espoirs néerlandais en mars dernier.

En février dernier, l'information selon laquelle le joueur passé par l'Ajax avait lancé la procédure pour obtenir le passeport belge était même révélée. Elle a depuis été confirmée et ce mercredi, dans une interview tirée du Telegraaf, le manager de Struijk, Tim Vrouwe, continue de vouloir temporiser avant un choix définitif de son joueur : “Pascal souhaite avoir plus de temps pour faire son choix. Ce n’est pas évident car de nombreux points entrent en ligne de compte. Il est flatté par l’invitation des U21 des Pays-Bas. Mais s’il joue avec cette équipe, il ne pourra plus être sélectionné par la Belgique. Son objectif est de jouer avec le noyau A d’une de ces deux équipes. Dès que nous aurons achevé la procédure d’obtention du passeport belge, il pourra analyser tout cela. Il ne pourra faire un choix définitif qu’à ce moment-là

Le passeport belge traîne

Le défenseur qui effectue une belle saison à Leeds (24 matchs) sous les ordres de Marcelo Bielsa a lui-même pris la parole sur l'obtention de la nationalité belge : “À cause de la crise sanitaire, il y a un retard dans la procédure." Il remet également la balle dans le camp des deux fédérations en précisant que "ce n’est pas encore le moment de faire un choix. Je dois d’abord être sélectionné par l’un des deux pays.” 

Les choses risquent donc de s'accélérer dans les prochaines semaines...