Thibaut Courtois a fait ce qu'il a pu mais le Real Madrid a coulé face au rival historique du FC Barcelone ce dimanche. Le gardien belge, qui n'a rien à se reprocher, en voulait à ses équipiers mais aussi à son entraîneur, Carlo Ancelotti après la rencontre. Comme à son habitude, Courtois n'a pas hésité à dire ce qu'il pense lors de l'interview d'après-match.


Au micro de beIN Sports, il a pointé du doigt les responsables de cette humiliation : "Aujourd'hui, on n'a pas donné ce qu'on doit donner lors d'un Clasico, surtout quand on joue pour le Real Madrid", a-t-il commencé, réaliste, avant d'épingler les choix d'Ancelotti. "Les images parlent d'elles-mêmes, à la mi-temps l'entraîneur a voulu changer un truc mais après 10 secondes, Ferran (Torres, ndlr) se présente seul devant moi. Il rate mais une minute plus tard, il plante le 3-0. Ensuite, le Barça inscrit le 4-0 suite à un long ballon. C'était trop facile pour eux. On a loupé trop de passes faciles. On était tout simplement nulle part."

Sur le quatrième but des Catalans, Courtois n'épargne pas non plus ses équipiers : "Oui, l'assistant avait levé son drapeau mais tant que l'arbitre n'a pas sifflé, il ne faut pas s'arrêter. Il faut continuer à jouer jusqu'à ce que l'arbitre siffle. C'est un truc qu'on apprend à 5 ans."

En espérant que cette sortie du gardien belge ne lui porte pas préjudice. Même si Carlo Ancelotti aurait bien du mal de se passer de lui.