Encore une fois décisif dans les buts, Thibaut Courtois n’a pourtant pas été en mesure d’éviter le match nul du Real face au Celta Vigo (2-2) et a du mal à digérer ces deux points de perdus. Le Diable a en revanche apprécié la bonne rentrée de son ami Eden Hazard.

Quel sentiment prédomine après cette égalisation du Celta dans les dernières minutes?

Énervé parce qu’on a fait match nul. C’était un match compliqué et on a pris un but très tôt. On a beaucoup mieux démarré la seconde période et on a réussi à mettre deux buts rapidement. Mais au final, ce sont deux points de perdus qui valent cher.

Vous étiez pratiquement imbattables et là depuis deux journées vous encaissez à nouveau des buts. Quel est le problème?

"C’est le football, parfois tu tombes face à des joueurs de qualité en face. Le premier but qu’ils mettent est un joli but. Après on arrive à mettre deux buts et on passe devant. Ils n’ont presque pas d’occasions en deuxième mi-temps et on a plutôt bien défendu dans l’ensemble. Et puis on laisse un peu d’espace à Denis Suarez qui fait une superbe passe à Santi Mina et ça fait 2-2. C’est comme ça, c’est le football même si c’est rageant de perdre deux points."

Vous nous aviez pourtant encore gratifié d’une superbe parade en première période…

"Oui, j’étais content parce que je savais que cet arrêt était important. C’était juste avant la mi-temps et si tu te retrouves à 0-2 à la mi-temps après le match peut être beaucoup plus compliqué. Je crois qu’on n’a pas fait un mauvais match mais le Celta est une équipe avec beaucoup de qualités offensives. Quand on menait 2-1 ils ont changé leurs attaquants et c’est dommage de perdre des points comme ça à la maison. "

Qu’avez pensé du retour d’Eden Hazard?

"Il a fait 70 bonnes minutes et c’est lui qui a provoqué le penalty. Il a fait un bon match et c’est bien pour lui. Bien sûr qu’il peut encore faire mieux parce qu’il manque de rythme mais après une si longue absence c’est un bon premier match. J’espère qu’il va continuer comme ça. Après trois mois d’absence, il va retrouver le rythme petit à petit mais c’est un joueur très important pour nous. Il faut qu’il continue à bien travailler pour qu’il soit décisif pour nous dès samedi contre Levante. Et surtout prêt physiquement ensuite pour la semaine très importante qui nous attend ensuite."


Sa titularisation vous a-t-elle surpris?"

"Non parce que ça fait deux semaines qu’il s’entraîne avec nous et il était bien à l’entraînement. Je pense que c’est mieux pour lui d’avoir commencé le match au lieu d’être entré pour les 15-20 dernières minutes car comme ça il peut accumuler plus de temps de jeu."

Vous avez pu parler avec lui après le match? Il était content de son retour?

"Non tout le monde était déçu même lui. C’est logique après un match nul dans les dernières minutes. Ça nous coûte deux points et ce n’est pas la première fois à la maison donc ça, c’est un peu chiant."

Est-ce que l’équipe commence à douter après ce nul et la défaite en Coupe du Roi la semaine dernière? 

"Non, on ne doute pas. Tout ce qu’on a fait de bien ces derniers mois ne va pas être remis en cause par ce match nul ou notre élimination en coupe. On sait plus que n’importe qui qu’on se doit de bien défendre et de défendre tous ensemble. Ces deux points de perdus vont peut-être nous réveiller un peu si jamais il y avait du relâchement même si je ne le pense pas. Il faut retrouver notre solidité mais on ne doute pas non plus. On sait l’équipe qu’on est."

Tout le monde dit que vous êtes supérieurs au Barça en ce moment, mais vous n’avez finalement qu’un point d’avance sur eux désormais…

"Aussi bien pour le Barça que pour nous, il y a des matchs qui t’échappent parfois. Je crois que c’est une invention de la presse de dire que le Barça est moins bien. Mais ce qui importe ce sont les victoires et où tu es au classement. Et aujourd’hui on n’a qu’un point d’avance sur eux et ils vont être forts quand ils vont venir jouer ici. C’est pour ça que c’est important d’aller gagner à Levante samedi prochain pour être toujours leaders avant le Clasico."

Avant le Clasico, il y aura le huitième de finale aller contre Manchester City en Ligue des champions. Pensez-vous que la sanction qui vient de leur être infligée peut les perturber avant votre rencontre?

"Non, ça peut même encore plus les motiver pour gagner. Quand il arrive ce genre de choses à un club, ça ne touche pas le vestiaire et je suis sûr qu’ils n’auront pas ça en tête quand ils vont jouer contre nous."