Diables Rouges

Thibaut Courtois sera probablement réserviste : "Je n’ai jamais affronté Zlatan !" 

Il a enfin rejoint ses coéquipiers, Thibaut Courtois. Pourtant Mignolet devrait débuter le match face à la Suède.

Thibaut, voulez-vous jouer ?

"Oui, je me sens prêt. Je me suis entraîné vendredi et samedi. Je n’ai rien perdu de ma bonne forme. Cela fait longtemps que je n’avais plus joué avec cette défense. C’est autre chose que la défense de l’Atletico. Pour les automatismes, ce ne serait pas mal. Mais si Wilmots opte pour Mignolet, j’accepte."

Comment vous sentiez-vous, après la finale perdue contre le Real.

"Physiquement, j’étais vide. Le lendemain du match, je ne savais plus monter des escaliers. On est rentrés à 4h30 à l’aéroportd e Madrid. J’ai d’abord parlé du match avec ma copine, puis j’ai essayé de dormir. Maisla nuit, je me suis réveillé quelques fois en pensant au coup de tête de Ramos, que j’ai failli dévier. Il me manquait quelques centimètres."

La déception est-elle digérée ?

"Oui. Parfois, il faut perdre une finale avant d’en gagner une. Et n’oublions pas qu’on a remporté le titre. La fête était exceptionnelle. Ma petite danse a visiblement fait le buzz sur You Tube. Tous les joueurs l’ont faite, mais moi, j’étais le premier."

Etes-vous parti en vacances ?

"Non. Je suis resté à Madrid. Il fallait que quelqu’un donne à manger aux animaux."

Ce dimanche, vous pouvez affronter Zlatan.

"Je n’ai jamais joué contre lui. J’espère qu’il sera motivé."

À l’entraînement, vous avez essayé de toucher la structure d’écrans géants qui se trouve à 33 mètres de haut au milieu du terrain.

"Quand on se trouve en-dessus de cette structure, c’est facile. Depuis mon grand rectangle, c’est moins évident. Si je dégage vraiment haut, je pourrais la toucher. Mais je dégage plus tendu."

La question qu’il faut poser, Thibaut. Quid de votre avenir ?

"Mon avenir semblait clair. Mais alors, on s’est affronté en Ligue des Champions et cela a tout changé. Oui, Mouringho m’a appelé. C’était avant le match contre Barcelone. Ce qui s’est dit, reste entre nous."

Vous ne voulez pas être fixé avant le Mondial ?

"J’ai encore deux ans de contrat à Chelsea. C’est donc en principe là que je reprendrai les entraînements, puis on va parler. Ce n’est pas le moment de penser à un transfert. C’est le Mondial qui compte."