Diables Rouges Préservé par Pep Guardiola, KDB n’a joué que 30 minutes et City s’est incliné…

Stratosphérique face à l’Écosse en équipe nationale il y a quelques jours (3 assists et un but), Kevin De Bruyne a pris place sur le banc de Manchester City pour le déplacement des Citizens à Norwich. Il est monté au jeu à 30 minutes de la fin alors que les Mancuniens étaient menés 3-1 et il n’a pu éviter la première défaite en championnat de ses couleurs (3-2) chez le promu.

Peut-on parler d’une "De Bruyne dépendance" ? Toujours est-il que les faits (et les chiffres) sont là. Lorsque le meneur de jeu des Diables commence les rencontres, le bilan des Citizens est de trois victoires et un match nul. Mais une saison, c’est long, surtout quand on connaît les problèmes physiques qu’a connus Kevin la saison dernière.

"Kevin était incroyable en présaison mais il a disputé deux matchs en équipe nationale et mon expérience montre que, par exemple, Pjanic (Juventus) ou Modric (Madrid) sont blessés", explique Pep Guardiola. "Quand on sait ce qui est arrivé la saison dernière avec Kevin, je préférais le voir 20 à 25 minutes en seconde période."

Avec un déplacement en Ukraine mercredi pour y affronter le Shakthar Donetsk en Ligue des champions avant d’affronter Watford trois jours tard, l’entraîneur espagnol a préféré ne pas prendre de risques avec son maître à jouer, quitte à perdre quelques points. Mieux vaut perdre trois points que Kevin pendant un mois !