Guéri, Moussa Dembélé s’est amusé aux Bahamas et à New York

BRUXELLES Moussa Dembélé sera bel et bien présent contre la Serbie. Il ne souffre plus de l’estomac. Il s’explique sur son état de santé.

Que s’était-il passé, Moussa ?

“J’avais l’impression de ne pas pouvoir digérer. Je me sentais faible comme tout. Déjà la veille du match, j’avais senti que cela n’allait pas.”

Vous avez pourtant bien joué.

“Ah bon ? Vous trouvez ? Tant mieux. Moi, je ne me trouvais pas terrible. J’essayais de me cacher le plus possible pour ne pas recevoir le ballon. J’avais peur de tomber.”

Quel est votre bilan du stage ?

“Vraiment, c’’est très positif. Au début, je me demandais si ce ne serait pas trop long à vivre. Mais c’était parfait. On a reçu de la liberté, on a visité New York, on a fait du shopping : c’était un véritable teambuilding. C’est différent qu’en Belgique. On était toujours ensemble. Je trouve qu’en club, on devrait organiser de tels stages au début de la saison.”

Vous avez combiné deux stages : vous êtes allé aux Bahamas avec Tottenham, où vous avez affronté la Jamaïque.

“C’était génial. On s’est bien amusés aussi. On a joué le match, mais on ne s’est pas entraînés une seule fois. On y a reçu quatre à cinq jours de vacances.”

Suivez-vous la saga Bale, votre coéquipier à Tottenham ? Ira-t-il au Real Madrid ou à Monaco ?

“Je ne crois pas qu’il ira à Monaco. C’est quelqu’un qui fait un choix sportif plutôt que financier. Je m’entends bien avec lui. Je ne prétends pas qu’on sort ensemble hors du football, mais le courant passe bien. En stage, je partageais un appartement avec Jan, Sigurdsson et lui.”



© La Dernière Heure 2013