C’est lui qui devrait prendre la place de Vermaelen. Joli cadeau pour ses 21 ans.

Qui jouera aux côtés de Toby Alderweireld vendredi en défense centrale ? La question se pose depuis la carte jaune de trop prise par Thomas Vermaelen dimanche à Toulouse. Si Marc Wilmots a officiellement quatre solutions, seuls deux joueurs sont vraiment en concurrence pour rentrer dans le onze : Jason Denayer et Jordan Lukaku (qui replacerait Jan Vertonghen dans l’axe). Laurent Ciman et Christian Kabasele n’entrent pas vraiment en ligne de compte, même si ce dernier nous disait "espérer" et "que tout le monde partait à égalité".

Pouvait-on avoir déjà un indice dans la zone d’interviews après la rencontre face aux Hongrois ? Souvent prolixe, le cadet des Lukaku a gardé son casque sur les oreilles malgré nos appels alors que Denayer s’est arrêté avec un grand sourire devant les journalistes. "On ne sait pas encore qui remplacera Thomas", tranchait cependant le défenseur de Galatasaray.

Reste qu’il est le grand favori car il a plus d’expérience internationale que Lukaku. Denayer a même déjà affronté Gareth Bale à deux reprises. "Une fois lors d’un match amical de préparation entre Manchester City et le Real Madrid et une autre fois avec les Diables lors de la défaite à Cardiff."

Lors de cette rencontre, celui qui fête ses 21 ans ce mardi s’était fait remarquer en rattrapant Bale au sprint. "Mais je ne crois pas que je vais plus vite que lui. Mais pas moins vite non plus. Disons que je n’ai pas peur de sa vitesse", sourit Denayer, qui courait le 100 m en 13 secondes à l’âge de 14 ans.

Si Wilmots opte pour Denayer plutôt que pour Lukaku, il devra encore régler une question : qui jouera sur son mauvais pied ? Les deux centraux seraient droitiers. "J’ai déjà joué à gauche dans l’axe, mais c’était juste avec la réserve de Manchester City", précise Denayer.

Il est plus probable qu’Alderweireld change de côté. "J’ai joué une saison à gauche de la défense centrale de Southampton. C’est Koeman qui voulait ça; cela n’avait pas posé de souci. Je peux encore le faire et ça ne demandera pas une trop grosse adaptation", explique le premier buteur de dimanche qui, à seulement 27 ans, sera l’arrière le plus âgé de notre dernière ligne face aux Gallois.

Carrasco reprend l’avantage sur Mertens

Si Wilmots sera forcé de faire un changement dans son onze de base avec la suspension de Vermaelen, il risque d’en faire un second pour affronter le pays de Galles vendredi.

Dans son 4-2-3-1, il manque toujours la bonne pièce du puzzle dans la ligne de trois derrière Lukaku. Si Hazard et De Bruyne sont incontournables, Carrasco et Mertens n’ont pas encore pu convaincre totalement.

Dimanche à Toulouse, c’est Mertens qui a déçu après deux prestations moyennes de Carrasco. Qui jouera à Lille ? Bien monté et auteur du quatrième but, le joueur de l’Atlético devrait retrouver une place de titulaire. À moins que le coach fédéral ne surprenne en lançant Origi, lui aussi capable d’évoluer sur le côté droit de l’attaque.